Doctrine / Formation #NLH

Montalembert ou la défense des intérêts catholiques

Une nouvelle émission de TVNormanChannel présentée par Cyril Brun, en collaboration avec le site Cyrano.


Invité : Jean-Noël Dumont, philosophe, fondateur du Collège supérieur de Lyon et administrateur de la Fondation pour l’école, auteur de :

 

Asie #NLQ

Inde – L’Eglise engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes

A l’occasion de la journée de la femme, quelques rappels pour lutter pour la dignité de la femme (article publié en juillet 2017)

 

A Bhopal, capitale du Madhya Pradesh, se tenait mercredi 28 juin dernier la cérémonie d’inauguration d’une cellule d’assistance juridique, la Nyaya Chaupal, destinée aux femmes victimes de violences et d’abus. Cette structure, implantée à Jatkhedi, l’un des deux plus grands bidonvilles de cette ville de 1,5 million d’habitants, présente la particularité d’être tenue par des religieuses de la congrégation des Sœurs missionnaires servantes du Saint-Esprit (SSpS), avec l’assistance de juristes laïques. Une initiative encouragée par les autorités civiles et religieuses, dans un Etat considéré comme le plus dangereux du pays pour les femmes et les enfants.

Plus d’un millier de personnes se sont réunies à la Bhopal School of Social Sciences pour prendre part à la cérémonie d’inauguration de la Nyaya Chaupal (‘Justice sur la place publique’), parmi lesquelles Mgr Leo Cornelio, 72 ans, archevêque catholique de Bhopal et président du Conseil épiscopal du Madhya Pradesh, et le Dr Raghvendra Sharma, président de la Commission pour la protection des droits de l’enfant du Madhya Pradesh. La présence de ces personnalités témoignait du soutien apporté à ce projet par les autorités civiles (cet Etat est actuellement dirigé par le Bharatya Janata Party, le parti nationaliste hindou) et religieuses. Le Dr Raghvendra Sharma a salué cette démarche, faisant état de la nécessité de rappeler aux femmes l’existence de dispositifs juridiques censés assurer leur sécurité et celle de leurs enfants, trop souvent méconnus, avant de rappeler que « la famille [était] supposée être l’endroit le plus sûr pour les enfants et tout type de violence devrait en être totalement éliminée ». Mgr Leo Cornelio a ajouté que «  les femmes [devaient] avoir la liberté de vivre librement, de parler sans crainte, et la possibilité de s’épanouir ».

L’un des Etats de l’Union indienne les plus dangereux pour les femmes et les enfants

Contactée par Eglises d’Asie, Sœur Lizy Thomas, directrice de la cellule d’assistance juridique, a expliqué que le principal objectif de cette structure était de «  ». Cette mission passera notamment par la sensibilisation d sensibiliser davantage à la violence envers les femmes et les adolescentes et de les accompagner afin d’obtenir réparation e la communauté aux violences commises à l’égard des femmes, la formation des femmes à la défense de leurs droits et l’accompagnement des victimes dans le cadre de procédures judiciaires.

Ce projet est mis en œuvre par la Uday Social Development Society, une organisation à but non lucratif ayant pour projet d’assurer le développement intégral des femmes et des enfants. Cette structure a été créée officiellement en octobre 2003 par la congrégation des Sœurs missionnaires servantes du Saint-Esprit (SSpS, fondée aux Pays-Bas en 1889, et implantée en Inde, et notamment au Madhya Pradesh, depuis 1933), après deux années de présence auprès des plus défavorisés, à Jatkhedi et Bagmugalia, les deux principaux bidonvilles de Bhopal. Les activités de cette organisation se sont étendues à partir de 2010 à d’autres districts de cet Etat (Indore, Khandwa et Jhabua) ; à ce jour, près de 45 000 personnes bénéficient, directement ou indirectement, des actions menées par cette organisation, selon Sœur Lizy Thomas, qui constate que « pour différentes raisons, les programmes gouvernementaux et de la société civile n’atteignaient pas [les bidonvilles de Bhopal]  ».

Dans cet Etat du centre de l’Union indienne, la situation est particulièrement préoccupante. Le National Crime Record Bureau, un organe du ministère de l’Intérieur, publie un rapport statistique sur la criminalité en Inde depuis 1953. Dans son rapport rendu public le 30 août dernier, il fait du Madhya Pradesh le deuxième Etat le plus criminogène du pays en 2015, et l’un des plus dangereux pour les femmes et les enfants. Le Hindustan Times souligne que cette situation dure depuis au moins cinq ans.

Au sein de la cellule d’assistance juridique, ce sont douze laïcs qui assurent une permanence juridique, afin de fournir une assistance aux femmes, aux filles et aux enfants victimes de maltraitance et d’abus sexuels, à la maison ou au travail, et en particulier aux travailleurs domestiques. «  L’équipe règlera les problèmes de manière consensuelle, indique Sœur Lizy Thomas ; à défaut, elles porteront les conflits plus loin, en collaboration avec d’autres structures. »

L’engagement des religieux dans le domaine judiciaire : de l’encadrement… à la pratique

S’il s’agit de la seule cellule d’assistance juridique à Bhopal tenue par des religieuses, il ne s’agit pas d’une initiative isolée : la congrégation du SSpS a mis en place des structures similaires dans d’autres villes du pays, notamment à Mumbai (Bombay) et au Gadchiroli (dans le Maharashtra). Les religieuses se sont inspirées de Streevani, The Voice of Women, une organisation catholique de défense des droits des femmes fondée en 1982 à Pune, qui a ouvert des cellules d’assistance juridique en 2006. Sœur Julie George, SSpS, actuelle directrice de Streevani, est à l’origine de cette initiative. Elle confie à Eglises d’Asie s’être inspiré de «  [son] expérience en 2003 à Mumbai au sein d’une ONG d’assistance juridique consacrée aux femmes, le Center for Human Rights and Law ».

Au sein de la congrégation des SSpS, des religieuses ont non seulement encadré des activités de conseil juridique, mais aussi pratiqué en tant qu’avocates, dès 1998, et, à ce jour, plus d’une centaine de prêtres et de religieux ou religieuses exerceraient à ce titre en Inde.

Streevani a par ailleurs fondé en 2008 le Women Religious Lawyers Forum, une plateforme de réflexion et d’échange, qui se réunit annuellement à Pune. Un temps réservé aux religieuses, cette structure a peu à peu évolué, en s’ouvrant aux prêtres et aux religieux engagés dans le domaine juridique. Le nouveau nom de cette structure, National Lawyers Forum, adopté en février 2016, témoigne de l’évolution de celle-ci. En Inde, des religieuses, mais aussi des religieux et des prêtres représentent juridiquement les intérêts de déshérités. Le P. Mathew, jésuite, est par exemple le premier prêtre à être devenu avocat. Par ailleurs, les réunions du Forum sont organisées en partenariat avec le Montfort Social Institute, un centre pour les droits de l’homme, le développement durable, et une bonne gouvernance éducative, tenu par des religieux, les Frères Montfortains de Saint-Gabriel.

Face à une prise de conscience relative récente de la société indienne à l’égard des violences faites aux femmes, l’Eglise catholique entend contribuer à faire évoluer les mentalités. Son engagement au service des droits des femmes remonte au début des années 1980. Streevani, The Voice of Women, premier centre destiné à étudier les questions relatives à la place des femmes dans la société indienne, a vu le jour en 1982. Au sein de la Conférence des évêques catholiques de l’Inde (CBCI, qui réunit les 172 diocèses que compte l’Eglise en Inde à travers ses trois rites [latin, syro-malabar et syro-malankar]), un Bureau des femmes a été constitué en 1992. Plus récemment, en 2009, la Conférence a publié un document intitulé « Gender Policy of the Catholic Church in India ».

Source : Eglises d’Asie

En France #NLQ

Neuvaine à Sainte Anne pour les célibataires

En marche vers Noël, l’absence de conjoint peut se ressentir plus douloureuse encore. Avec Sainte Anne, rejoignez cette communauté de prière proposée par Hozana et recevez l’enfant Jésus dans la crèche comme un cadeau pour réjouir le cœur de tout homme.

 

Si le célibat pour le Royaume – célibat des prêtres et des consacrés – est une réalité surnaturelle, alors le célibat non choisi peut être extrêmement douloureux. N’est-il pas dit dans l’Ecriture, qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul ? Et c’est pour cela que Dieu a créé la femme. C’est dans la communion homme et femme que l’être humain est à l’image de Dieu. L’absence de conjoint est donc un manque, un vide. Alors que Noël approche, que tous les préparatifs (ou presque !) sont à destination des familles et des enfants, cette souffrance peut être plus vive encore, au point qu’il peut être difficile de recevoir le don de Dieu dans sa Nativité.

En ce temps de l’Avent – temps de l’attente – confions les célibataires à Sainte Anne, elle qui avec Joachim priait pour la venue du Messie, confions-nous à elle comme à une grand-mère, en toute simplicité, elle qui a prié pour recevoir son époux Joachim, que Dieu préparait pour elle depuis toute éternité. Dieu a permis qu’ils se rencontrent et qu’ils deviennent un maillon indispensable pour que Dieu se fasse chair, pour que l’homme soit sauvé.

Confions lui leur souffrance, leur désir, leur avenir et demandons-lui de les rendre féconds, ouverts à la volonté de Dieu sur eux. Confions-lui aussi leurs futur(e) époux(se), qui vit peut-être la même attente. Que la naissance du Sauveur soit source de consolation, de paix, et même de joie ! Que réconfortés par ce don, ils osent se donner joyeusement, dans les petites choses du quotidien, se préparant ainsi à se donner dans un engagement total.

Découvrez un petit avant-goût de la neuvaine en suivant le lien : https://fr.aleteia.org/2017/11/20/bienheureux-les-celibataires/

Les intentions de la neuvaine

  • 16/12 Le mariage, la vocation naturelle de la personne humaine (Genèse)
  • 17/12 Dieu a un projet de bonheur pour moi (les Béatitudes et la B-attitude)
  • 18/12 La tentation de la jalousie, de l’envie (Marthe et Marie)
  • 19/12 La tentation du repli sur soi (addictions en tous genres). L’antidote : « Il n’y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ceux que l’on aime »
  • 20/12 La tentation du désespoir : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » / « venez à moi vous tous qui ployez sous le poids du fardeau »
  • 21/12 Le Christ en croix et le cœur transpercé : « de mon cœur couleront des fleuves d’eau vive »
  • 22/12 Persévérer dans la prière (la veuve qui insiste pour obtenir justice)
  • 23/12 Entrer dans la confiance (cherchez d’abord le royaume de Dieu…)
  • 24/12 Consentir à la Volonté de Dieu « l’Annonciation à Joseph »
  • 25/12 Noël : cadeau de paix, de joie, de consolation à la crèche

 

Le contenu de la Neuvaine

En vous inscrivant sur Hozana, chaque jour, vous recevrez un extrait de la Parole de Dieu, ainsi qu’une méditation.

Vous pourrez dire un Notre Père, un Je vous Salue Marie, ainsi qu’un Gloire au Père, et terminer par l’invocation “Sainte Anne, priez pour nous”

Comment vivre la Neuvaine

1) Les célibataires pourront prier pour bien se préparer à Noël et demander l’époux(se) qu’ils attendent

2) “si deux ou trois sont réunis en mon nom… (Mt 18,19-20)” Alors pour vous soutenir dans cette neuvaine, n’hésitez pas à inviter vos amis célibataires à rejoindre la communauté de prière. Car à plusieurs, on est plus forts !

3) Idée de cadeau de Noël : Vous ne vous sentez pas concerné personnellement, mais vous avez des proches qui souffrent de leur célibat (c’est pourquoi vous arrivez en bas de cette page !) vous pouvez vous inscrire pour soutenir votre proche en modifiant la prière ainsi : “Guide un tel vers celui (celle) qui réjouira son cœur”

Bonus de la Neuvaine

Se confesser pour faire plus de place aux cadeaux de Noël de Sainte Anne. Notre grand-mère du Ciel veut nous gâter !

 

Prière des célibataires à sainte Anne

Sainte Anne nous te prions. Sois la gardienne de la foi en nos cœurs, de la grâce en nos âmes, de l’amour dans nos familles, de la réconciliation dans l’Eglise, de la Paix dans le monde. Garde vivante en nous la vertu d’Espérance, Guide-nous vers celui (celle) qui réjouira notre cœur et avec qui nous pourrons construire un foyer, source de joie et de paix pour nos frères. Sainte Anne veille sur nous. Amen.

En France #NLQ

“Faites tout ce qu’Il vous dira” : neuvaine de consécration à Marie pour Noël

Voulez-vous Vivre :

 

 PAR Marie,

 

POUR Marie,

 

AVEC Marie et

 

EN Marie ?

Nous vous proposons plusieurs dates pour vous y préparer et vous donner à Jésus par Marie en recevant gracieusement pendant 9 jours une préparation

25 Décembre, Noël avec

La Communauté Saint Jean

31 Décembre : Fête de la Sainte Famille

avec la Petite Sentinelle et le Père Jaroslav, LC

Inscrivez-vous vite sur Notre Dame de France

 

Répondez à l’appel de la Vierge Marie à Fatima, seul, en famille, en école, en paroisse… Que toute la France se mette dans son Cœur Immaculé.

 

Enthousiasmés par l’élan de prière manifesté lors de l’édification de la statue de Notre-Dame de France en 1988, des laïcs ont éprouvé le désir de se regrouper en une Confrérie vouée à Notre-Dame et plus spécialement à Notre-Dame de France, Notre-Dame de toute la France, Notre-Dame, Reine de France.

Le but et la conviction de la Confrérie Notre-Dame de France sont de faire connaître la Vierge, de la faire aimer, convaincue que, devant le déchaînement des forces du mal, « la victoire, quand elle viendra, viendra par Marie. »

La dynamique de Notre Dame de France tient en ces deux phrases :

« Tu publieras ma gloire » suivant la demande de Marie à Pellevoisin

« A Jésus par Marie » selon Saint Louis Marie Grignion de Montfort

Pour répondre à de nombreux appels de la Sainte Vierge Marie, Notre Dame de France propose la Consécration à Jésus par le Cœur Immaculé de Marie, propageant ainsi la dévotion à Marie dont Dieu Lui-même veut l’établissement dans le monde.
Pour que la France se consacre et appartienne ainsi totalement à Marie, il est nécessaire de commencer par la Consécration individuelle de ses enfants.
A faire seul, en famille, en paroisse, en groupe de prière…
Cette action, maintenant bien lancée depuis le 8 décembre 2015, continue… profitant des (nombreuses) fêtes mariales pour proposer des neuvaines préparatoires à cet acte de consécration.

Messes/Prières/Pèlerinages #NLQ

Elan missionnaire dans le cadre du jubilé du diocèse de Tulle : un modèle à dupliquer dans nos campagnes

L’élan des 700 ans du Diocèse de Tulle, c’est dire à chacun : « Jésus est né pour toi » ! ! !

 

Du 16 au 25 décembre, plein de petits élans missionnaires sont prévus pour donner du sens à Noël dans l’espace missionnaire d’Ussel.

Porte à porte pour distribuer les horaires des Messes de Noël, spectacles sur la Nativité, accueil, bienveillance, pardon, adoration, confessions, miséricorde pour tous, solidarité avec du covoiturage pour aller aux messes de Noël, vin chaud & papillots pour les personnes seules… Un beau projet porté conjointement par des vacanciers et des paroissiens “à l’année”, pour vivre une belle mission de Noël, avec le support d’un acteur de poids : Annuncio ! Un modèle à dupliquer à l’envi dans nos campagnes…

 

Une mission à retrouver et à suivre sur facebook.

 

En France #NLQ

Neuvaine à sainte Anne pour les couples en espérance d’enfant

En marche vers Noël, l’absence d’enfant peut se ressentir plus douloureuse encore pour le couple. Confions à Sainte Anne cette blessure, pour mieux accueillir Jésus en sa Nativité.

Rejoignez cette neuvaine de prière proposée par Hozana.

 

En nous mariant, nous nous étions engagés à accueillir les enfants nés de notre union. Après de longs mois, de longues années, il n’y a toujours pas d’enfant annoncé dans notre foyer, ou il n’y a pas le nombre que nous espérions. Ce manque, ce vide est source d’une grande souffrance. Jean-Paul II, dans son exhortation Salvifici Doloris, (sur le sens chrétien de la souffrance) reconnaissait d’ailleurs l’absence de descendance comme cause d’une des plus grandes douleurs de l’être humain.

Alors que Noël approche, que tous les préparatifs (ou presque !) sont à destination des enfants, cette souffrance en est souvent exacerbée, au point qu’il peut être difficile de recevoir le don de Dieu dans sa Nativité.

En ce temps de l’Avent – temps de l’attente, confions-nous à Sainte Anne, elle qui avec Joachim priait pour la venue du Messie, confions-nous à elle comme à une grand-mère, en toute simplicité, elle qui a connu la douleur de la stérilité. Pendant vingt ans, elle a prié. Et finalement, la naissance de Marie est venue réjouir son coeur. Elle est devenue un maillon indispensable pour que Dieu se fasse chair, pour que l’homme soit sauvé.

En apparaissant à Yvon Nicolazic, paysan breton au 17e siècle, elle se manifeste sous le signe de la lumière, annonçant la lumière du Christ. En permettant au voyant d’avoir quatre enfants après une dizaine d’années de stérilité, elle montre qu’elle désire être priée à cette intention. Confions lui notre souffrance, notre désir, et demandons-lui de nous rendre féconds, ouverts à la volonté de Dieu sur notre couple, notre famille. Que la naissance du Sauveur soit source de consolation, de paix, et même de joie !

Les intentions de la Neuvaine

  • 16/12 La promesse de la fécondité (Dieu nous veut féconds : « Soyez féconds et multipliez-vous ». Genèse. Abraham. Isaak. Jacob)
  • 17/12 Dieu nous veut heureux : les Béatitudes Dieu a un projet précis pour notre couple, un projet de bonheur.
  • 18/12 La tentation de la jalousie, de l’envie = Rachel et Léa
  • 19/12 La tentation des solutions faciles ( ?) qui ne conduisent pas au bonheur (PMA…) Sara et Abraham
  • 20/12 La tentation du désespoir : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » / « venez à moi vous tous qui ployez sous le poids du fardeau »
  • 21/12 Le Christ en croix et le cœur transpercé
  • 22/12 Persévérer dans la prière = la veuve qui insiste pour obtenir justice
  • 23/12 La prière purifie le désir, pour désirer ce que Dieu veut pour moi, pour mon couple, ma famille.
  • 24/12 Consentir à la Volonté de Dieu « l’Annonciation à Marie, à Joseph »
  • 25/12 Noël : cadeau de paix, de joie, de consolation

Le contenu de la Neuvaine

En vous inscrivant sur Hozana, chaque jour, vous recevrez un extrait de la Parole de Dieu, ainsi qu’une méditation. Vous pourrez dire un Notre Père, un Je vous Salue Marie, ainsi qu’un Gloire au Père, et terminer par l’invocation “Sainte Anne, priez pour nous”

Comment vivre la Neuvaine

1) Les couples “en espérance d’enfant” pourront prier pour bien se préparer à Noël et demander la grâce d’un enfant

2) Vous connaissez d’autres couples qui comme vous sont en souffrance ? Proposez-leur de vivre la neuvaine en communion de prière. Car à plusieurs, on est plus forts ! “Quand deux ou trois sont réunis en mon nom…(Mt 18,19-20)

3) Idée de cadeau de Noël : Vous ne vous sentez pas concernés directement, mais vous souhaitez prier pour un couple de votre entourage,. Il suffira de modifier la prière ainsi : 

Sainte Anne, nous te demandons 
d’entendre la prière de tel et telle
Pour que leur attente soit comblée. (etc)

Bonus de la Neuvaine

Se confesser pour faire plus de place aux cadeaux de Noël de Sainte Anne. Notre grand-mère du Ciel veut nous gâter !

En France #NLQ

Un clic par jour jusqu’au 31 décembre pour aider un sans-abri !

L’association Notre Dame Mère de la Lumière est une association caritative catholique, qui aide les sans-abri et qui vous propose aujourd’hui de lui venir en aide, de manière très simple.
 
Elle a cette année un grand projet d’exposition photographique nationale itinérant, sur le monde de la rue, appelée Le Ciel est mon toit, avec lors de ces expos des actions concrètes en faveur des sans-abris (collecte alimentaire, jouet, vêtement / Rencontre-témoignage avec des personnes de la rue / organisation d’un repas de Noël et distribution de Kit chaleur). 
Et, bonne nouvelle, elle a été sélectionnée pour la 4° édition du concours “J’aime Mon Asso” avec 9 autres associations. Elle a ainsi la possibilité de remporter, grâce au vote du public, une bonne partie du financement de cette exposition !
C’est la seule association chrétienne sélectionnée et nous aurions aimé que les réseaux chrétiens puissent relayer l’information pour l’aider ! Le principe est très simple : 1 vote par jour et par personne jusqu’au 31 décembre et cela pour aider les sans-abris. Ensemble nous pourrons faire reculer à notre mesure la souffrance des sans-abris !
Pour voter,  et voir l’explication en vidéo, c’est ici ! 
(NB : un compte facebook est nécessaire pour voter)

En France #NLQ

“Laisser place à la Parole” : vivre l’Avent avec saint Joseph

Cette année, la Province de Paris des Carmes Déchaux, en partenariat avec le site Hozana, vous propose une retraite avec saint Joseph. Depuis sainte Thérèse d’Avila (1515-1582), Joseph a une place importante dans la tradition carmélitaine. La rénovatrice du Carmel a donné le nom de saint Joseph à la plupart des monastères qu’elle fondait. De plus, elle recommandait à ses sœurs carmélites de prendre comme maître de prière “notre glorieux Père saint Joseph” .

Il a joué un rôle déterminant dans l’histoire de notre salut et il est pourtant passé presque inaperçu parmi les siens. Que dire de celui dont l’Ecriture Sainte n’a retenu aucune parole ?

Saint Joseph a pourtant tant de choses à nous apprendre. Il nous aidera à entrer dans le silence en cet Avent pour laisser place à la Parole de Dieu qui est son Fils. Nous suivrons donc une retraite biblique éclairée par la tradition du Carmel pour nous préparer à accueillir Jésus, le Verbe de Dieu éduqué par Joseph et par Marie.

Programme de l’Avent

Thématique de chaque semaine de l’Avent :

  • Introduction : se laisser surprendre
  • Semaine 1 : ajuster son attente
  • Semaine2 : se retourner vers Dieu
  • Semaine 3 : donner voix à la Parole
  • Semaine 4 : ouvrir son cœur
  • Noël : la joie de Joseph
  • Epiphanie : témoignages

En vous inscrivant ici, vous recevrez sur Hozana, comme sur Facebook et Twitter :

– Une méditation à partir des textes de la Parole de Dieu + 3 pistes de mise en pratique pour la semaine (chaque dimanche)

– Une phrase carmélitaine, un passage de l’évangile et une image pour méditer avec saint Joseph,  (du lundi au samedi)

Téléchargez le tract 

Téléchargez le communiqué de presse

Bon chemin à la rencontre de l’Enfant-Jésus !

 

Prière de la communauté

Je vous salue Joseph

Je vous salue, Joseph, vous que la grâce divine a comblé. Le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

En France #NLQ

Pour l’Avent : “Avec saint Augustin, désirer la venue du Seigneur”

L’ordre de Prémontré suit la règle de saint Augustin et il est attaché à la tradition augustinienne. Pour fêter Noël, l’abbaye de Mondaye propose une retraite d’Avent sur le thème du désir.

Le Seigneur vient

…mais l’attendons-nous vraiment, le désirons-nous sincèrement ? Le temps de l’Avent qui débute bientôt est certes une préparation à la Nativité du Seigneur, venue de Dieu dans l’humanité, mais aussi une préparation à la venue du Seigneur en chacun de nous : en effet, « le Christ serait-il né mille fois à Bethléem, s’il n’est pas né en toi, cela ne sert à rien » (Angelus Silésius).

 

L’abbaye de Mondaye vous propose pour cela une retraite d’Avent à l’école de saint Augustin, dont les prémontrés suivent la Règle. Célèbre converti, évêque infatigable, auteur indémodable, Augustin d’Hippone (354-430) nous guidera durant ces quatre semaines pour toujours mieux désirer la venue du Seigneur.

 

Quel est le programme de la retraite ?

En vous inscrivant sur Hozana, vous recevrez chaque jour :

  • Une courte méditation écrite par un frère de l’abbaye, à partir des écrits de saint Augustin
  • Un extrait d’un psaume pour nourrir votre prière quotidienne et attiser votre désir de Dieu
  • Une petite clé pour mieux désirer la venue du Seigneur : une piste simple et concrète proposée par un frère pour vous aider à vivre un saint Avent

 

Première semaine : le désir de Dieu au cœur de l’homme

« Notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose en Toi. » 

 

Deuxième semaine : la conversion de nos désirs déréglés

« Rien ne suffit à l’âme, une fois qu’elle est éloignée de Celui qui seul suffit. »

 

Troisième semaine : la prière comme exercice de notre désir de Dieu

« Ton désir, c’est ta prière.  »

 

Quatrième semaine : la venue d’un Dieu qui nous désire

« Tu nous as cherchés pour que nous Te cherchions.  »

 

Rejoignez la communauté de prière en vous inscrivant sur Hozana

 

Qui sont les frères de Mondaye ? 

L’abbaye Saint-Martin de Mondaye, près de Bayeux, en Normandie, a été fondée au début du XIIIè siècle. Elle est aujourd’hui habitée par 29 frères prémontrés, qui s’investissent dans la pastorale paroissiale, et dans la mission d’accueil, à l’hôtellerie.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur site internet : www.mondaye.com

En France #NLQ

Du 23 novembre au 2 décembre : clore l’année liturgique en rendant grâce

Prier en musique avec une louange par jour. Laissez-vous accompagner par de nouveaux chants d’action de grâce pour bien commencer votre journée !

Du 23 novembre au 2 décembre Première Partie* vous propose de louer en musique !

Cette année aux Etats-Unis la Thanksgiving est célébrée le 23 novembre, fête d’action de grâce et pour nous, chrétiens, le 2 décembre clôture l’année liturgique ! Il est donc temps de rendre grâce pour les rencontres, les évènements et les joies qui ont marqué notre année !

Inscrivez-vous dès à présent sur Hozana pour découvrir, chaque jour, de nouveaux chants d’action de grâce !

*Créé en 2006, Première Partie a pour but d’offrir un large regard sur la pensée chrétienne par le biais de la musique, des livres et des films.