Avec le pape, les visites ad limina prennent un nouveau style

Dans le cadre de la visite ad limina des évêques du Canada, qui s’étale sur plusieurs semaines, le Pape François a reçu ce mardi midi les évêques de l’Ontario.

Tous les évêques du monde accomplissent, tous les cinq ans en principe, une visite “ad limina apostolorum”, aux seuils apostoliques, leur permettant de rencontrer le Pape, évêque de Rome, et les responsables de la Curie romaine. Désormais, le Pape François privilégie des rencontres informelles, recevant les évêques par groupe pour un dialogue à bâtons rompus. Il n’y a donc plus, sauf exception, d’entretiens individuels comme sous le pontificat de Jean-Paul II, ni de discours oral ou écrit, comme c’était le cas au temps de Benoît XVI et au début du pontificat de François.

Parmi les plus de 20 évêques de la province de l’Ontario reçus ce mardi midi figurait l’actuel président de la conférence épiscopale canadienne, Mgr Douglas Crosby, évêque de Hamilton, et le cardinal Thomas Collins, archevêque de Toronto, la ville hôte des JMJ de 2002. L’évêque du diocèse canadien aux Armées, Mgr Scott McCraig, a également participé à cette rencontre.

L’Ontario est la province canadienne la plus peuplée, avec 13,5 millions d’habitants, soit près de 40 % de la population du pays. Outre Toronto, qui est la plus grande ville du Canada, elle inclut notamment la capitale fédérale, Ottawa.

Il s’agissait du troisième groupe d’évêques canadiens reçu par le Pape François, après les évêques de l’Atlantique et ceux de l’Ouest canadien.

Les évêques du Québec seront, eux, reçus par le Pape François au début du mois de mai.

 

 Source Radio Vatican

Comments are closed.