Avortement et « mariage pour tous » : Mélenchon les défend sans réserve

Il se veut en pointe contre le président de la République et le gouvernement d’Édouard Philippe : il les rejoint tout de même sur la volonté de ne pas aborder certains sujets lors de la consultation nationale. Il clame son attachement au « droit à l’avortement »  qu’ils rattache au « droit de propriété » : on ne saurait être plus libéral ! C’est bien une réthorique individualiste qui anime le leader de La France insoumise. Dissensus sur les questions économiques, mais consensus sur le refus de la vie ?

Jean-Luc Mélenchon rejoint ainsi paradoxalement le front du conformisme qu’il dénonce. Cette France « sociétale » qui a voté Macron est aussi, en partie, chez les électeurs de Mélenchon.

Comments are closed.