Baisse record du nombre d’avortements au Québec

« Le nombre d’avortements a atteint son niveau le plus bas depuis 20 ans au Québec ». Selon la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), en 2017, 21 203 femmes ont eu recours à une interruption volontaire de grossesse[1] (IVG). L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), estime que le taux d’avortement (sur 1000 femmes) a baissé d’environ 25 % depuis 2003.

 

« C’est une bonne nouvelle », a réagi Patricia LaRue, directrice générale de la Clinique des femmes de l’Outaouais, avant d’ajouter que le taux d’avortement a baissé de 56 % chez les jeunes depuis 2000.

 

L’Association des obstétriciens gynécologues du Québec (AOGQ) s’est, elle aussi, réjouie de cette diminution des IVG. « Il n’y a rien de plaisant pour une femme à découvrir qu’elle a une grossesse non planifiée », a constaté le Dr Guilbert, « ce n’est pas le fun de consulter, de subir les interventions. Ce n’est pas quelque chose que l’on souhaite ».

 


[1] Il s’agit d’avortements de moins de 24 semaines. Les IVG pratiquées par les médecins salariés ne sont pas comptabilisées.

Lu sur généthique.org

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.