Bangladesh – Les responsables catholiques doutent de la version de la police dans l’enquête sur le chrétien poignardé

La police a arrêté trois suspects dans l’affaire du gardien d’une église catholique située dans le nord du Bangladesh, poignardé aux petites heures du 10 mars dernier. Un groupe d’agresseurs non identifiés a poignardé Gilbert Costa devant l’église catholique Sainte-Rita [qu’il protégeait] de Mothurapur dans le district de Pabna. Il a été conduit à l’Hôpital général de Pabna où il se trouve toujours.

S.M. Habib, l’officier de police responsable du commissariat local de Chatmohar, rejette tout lien avec des musulmans extrémistes. […] Toutefois, les catholiques locaux, à commencer par le curé de la paroisse, le Père Dilip S. Costa, n’acceptent pas l’explication de Habib. « La police et les médias disent que le motif était un conflit personnel, mais je m’interroge : pourquoi les agresseurs ont-ils choisi l’église pour accomplir cet acte de violence et pourquoi ont-ils demandé les clefs ? », a ajouté le prêtre.

Source : UCANews, 14 mars – © CH pour la traduction.

Comments are closed.