Béatification de Jean-Paul Ier le dimanche 4 septembre 2022

Béatification de Jean-Paul Ier le dimanche 4 septembre 2022

Pape pour une très brève période, Jean-Paul Ier sera béatifié le dimanche 4 septembre 2022. Une messe sera célébrée à 10h30 sur la place Saint-Pierre.

Peu connu, Jean-Paul Ier n’a en effet été Pape que durant 33 jours. Succédant à Paul VI le 26 août 1978, il décéda dans la nuit du 28 au 29 septembre 1978. Il eut comme successeur Jean-Paul II, dont le pontificat fut particulièrement long (27 ans, de 1978 à 2005). On le surnomma le “Pape au sourire”. Sa mort a été à l’origine de beaucoup de spéculations. Peut-être sont-elles dues à la durée assez brève de son pontificat, laquelle alimenta des rumeurs peu convaincantes.

Voici un bref rappel de la vie de ce Pape assez méconnu sur le site de Kto :

Jean-Paul Ier, “le pape au sourire”

 

Albino Luciani est né le 12 octobre 1912 à Forno di Canale, village appelé aujourd’hui Canale d’Argodo. Il étudie au petit séminaire de Feltre, au grand séminaire de Belluno et enfin à l’Université pontificale grégorienne de Rome où il obtient un doctorat de théologie. Il est ordonné prêtre le 7 juillet 1935. Il devient évêque de Vittorio Veneto en 1958 et participe, entre 1962 et 1965, aux travaux du Concile Vatican II. En 1969, il devient patriarche de Venise puis est créé cardinal par le pape Paul VI lors du consistoire du 5 mars 1973.

 

 

Après le décès de Paul VI, dès le premier jour du conclave et après quatre tours de scrutins, il est élu pape le 26 août 1978 à l’âge de 65 ans. Il accepte son élection en disant : “tempesta magna est super me” (une grande tempête est sur moi). Jean-Paul Ier devient le 263e pape, mais le premier à porter un double nom. Après 33 jours de pontificat, il décède dans la nuit du 28 au 29 septembre, victime d’un infarctus.

 

Un pontificat bref

 

Son pontificat a marqué les esprits par sa brièveté. Pourtant, il ne peut être résumé qu’à cela. Dernier pape italien, il a été surnommé “le pape bon” ou “le pape au sourire”. Le 28 septembre 2008, jour du 30e anniversaire du décès de Jean-Paul Ier, le pape Benoît XVI lui a rendu hommage, disant de lui : “l’humilité peut être considérée comme son testament spirituel”. Le pape Jean-Paul Ier avait choisi pour devise épiscopale : “Humilitas”, la même devise que saint Charles Borromée. Ce pape a touché les catholiques par sa simplicité en refusant certains éléments d’un lourd protocole, comme le port de la tiare. Son successeur lui rendra hommage en prenant le même nom que lui : Jean-Paul II.

 

 

Ouverture de la cause de béatification

 

Le procès de béatification de Jean-Paul Ier a été ouvert en 1990, mais ce n’est que le 9 novembre 2017 que le décret de reconnaissance des vertus héroïques a été sanctionné par le pape François.

 

 

Le 13 octobre 2021, le pape François a autorisé la Congrégation pour la cause des saints à promulguer le décret concernant la reconnaissance d’un miracle attribué à l’intercession de Jean-Paul Ier. Le miracle est arrivé le 23 juillet 2011 à Buenos Aires en Argentine. Une fillette de onze ans, hospitalisée et dont le pronostic vital était engagé, a guéri après que le curé de la paroisse ait encouragé la famille à prier Jean-Paul Ier, prière soutenue bientôt par le personnel hospitalier.

 

 

Jean-Paul Ier va rejoindre les pontifes récemment béatifiés ou canonisés : Paul VI (1963-1978), canonisé le 14 octobre 2018, Jean XXIII (1958-1963) et Jean-Paul II (1978-2005), tous deux canonisés le 27 avril 2014.

Articles liés

Partages