Belgique – Il n’y aura désormais plus qu’un séminaire pour tous les Flamands.

Alors que les évêques de France se posent la question d’une centralisation des séminaires pour raison économiques, les diocèses flamands, qui ont entrepris depuis 10 ans ce regroupement “avantageux”, sont parvenus au bout de leur démarche.

 

L’évêque de Bruges, Mgr Lode Aerts, a annoncé que le Grand Séminaire diocésain sera intégré dans le Séminaire interdiocésain flamand Jean XIII à Leuven. Par ailleurs, dans le cadre d’une émission de radio sur la solidarité, des jeunes ont enveloppé la cathédrale de la « Venise du Nord ».

Plus de dix ans après la décision de tous les évêques de Flandre – hormis celui de Bruges – de centraliser la formation sacerdotale dans un seul séminaire à Leuven, le Séminaire Jean XIII, Mgr Lode Aerts vient d’annoncer qu’il enverra également dès le 1erseptembre 2018 ses séminaristes à dans la ville universitaire pour y vivre et suivre les cours. « La collaboration interdiocésaine présente plusieurs avantages », dit l’évêque de Bruges. « Elle permet d’établir une belle équipe de formateurs et elle permet les séminaristes de vivre dans un groupe plus nombreux, reflétant par ailleurs les divers contextes pastoraux et les diverses réponses ecclésiastiques de nos différents diocèses flamands ». 

Le Grand Séminaire de Bruges, établi à la Potterierei, site prestigieux doté d’une longue histoire, demeurera un centre de formation diocésain. Les séminaristes brugeois y retourneront régulièrement pour accomplir des tâches du diocèse ainsi que pour faire leur stage pastoral. Une pratique qui existe déjà dans les autres diocèses flamands : certains séminaristes anversois par exemple ont un pied à terre dans la Maison Saint Amand au centre de la ville d’Anvers et y résident en permanence lors de leur stage. Par ailleurs, Mgr Aerts entend faire du Grand Séminaire de Bruges le centre de formation par excellence pour tous ceux à qu’il a confié une tâche pastoral : les diacres permanents, les coordinateurs paroissiaux, les assistants pastoraux, etc.

Le prestige du Grand Séminaire au nord de la ville de Bruges était une des raisons pour laquelle l’évêque de l’époque n’avait pas voulu rejoindre l’opération de centralisation des autres diocèses. Une autre raison paraît avoir été prépondérante : le collège professoral du Grand Séminaire, sous la présidence dynamique du professeur Eric Vanden Berghe, croyait avoir encore assez d’élan pour maintenir les séminaristes du diocèse à Bruges. Or, le professeur Vanden Berghe est décédé inopinément quelques semaines après la décision de 2006 de ne pas envoyer ses séminaristes à Leuven. Durant longtemps, les choses ont à peine bougé, mais la renaissance du diocèse de Bruges semble enfin mise en marche maintenant.

 

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.