Bientôt un nouveau bienheureux français : le père Louis Ormières

Le 22 avril prochain, à Oviedo en Espagne, aura lieu la béatification du père Louis Ormières, en présence du cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints.

Le Père Ormières naît à Quillan (dans l’Aude) le 14 juillet 1809. Très jeune, il se sent appelé à devenir prêtre, au service du Seigneur. Il entre au séminaire de Carcassonne à 14 ans et à 18 ans, une nouvelle vocation se manifeste à lui : devenir éducateur pour tous ces enfants qui ne bénéficient pas d’éducation ou d’instruction.

Il est ordonné prêtre en 1833 et demande à son évêque de ne pas lui attribuer de ministère au service d’une paroisse. En 1839, le Père Ormières créé, avec mère Saint Pascal, la Congrégation des Sœurs de l’Ange Gardien qui ont mission de répondre à un besoin de société à un moment donné, pour l’éducation de la jeunesse et les soins aux malades.

La communauté est aujourd’hui présente sur quatre continents et dans 16 pays.

Des journées d’action de grâce festives auront lieu partout dans le monde où la congrégation est présente, notamment à Quillan, lieu de sa naissance, le lundi 15 mai.

Deux convictions l’accompagnent :

  • « Former de vrais disciples du Christ est notre but principal, notre unique but ». Mth. 28, 19 – 20
  • « A chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun ». 1 Co. 12, 7

Source

Comments are closed.