Brest – Soirée ciné-débat avec la Fondation Lejeune

Les Conférences du Ponant  et la Fondation Lejeune vous invitent à une soirée ciné-débat qui se tiendra le

Jeudi 15 décembre – 20h30

Espace Saint Luc -rue Charles Le Moult – Brest

Projection du film « Aux plus petits d’entre les miens » de François Lespès, suivie d’un débat avec Madame Jérôme Lejeune, vice-présidente de la Fondation Jérôme Lejeune.

En cette période de création un « délit d’entrave numérique à l’IVG », il est indispensable que des voix comme celles de la Fondation Jérôme Lejeune soient entendues et relayées.

 

Sorti en avril 2015, le film de François Lespes, « Au plus petit d’entre les miens » (coproduit par Aloest et KTO), d’une rare intensité, montre la tragédie de la découverte de Jérôme Lejeune que la médecine a utilisée contre les enfants trisomiques pour conduire aujourd’hui à l’eugénisme.

La Fondation, lors de soirées « ciné-débat » sillonne la France durant toute l’année 2016, afin de mieux faire connaître la vie et l’œuvre du Professeur Lejeune.

Après la projection, le public est invité à échanger avec Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, sur les questions que soulève ce film et qui font l’actualité.

 

affiche

Les Conférences du Ponant sont des rendez-vous ouverts à tous, à BREST , qui permettent à des personnalités publiques de s’exprimer librement sur  différents sujets de société en lien avec la pensée de l’Eglise catholique. Elles sont à l’initiative de personnes indépendantes, soucieuses d’œuvrer pour le bien commun. L’objectif fixé est triple :

Tout d’abord, ces conférences ont été conçues dans un souci de formation. Il s’agit d’affermir nos convictions en nous formant sur différents sujets qui ne peuvent plus être ignorés. Nous ne pouvons plus rester des analphabètes de la pensée. Sans quoi notre apostolat sera vain.

Ce n’est pas tout, ces conférences ont également pour but de nous faire sortir de chez nous, pour qu’on puisse en parler, à notre entourage, au travail, entre amis… Nous ne pouvons plus avoir peur de nos convictions car nous devons rayonner et témoigner !

Enfin, que ce temps de formation puisse se concrétiser par un engagement au service de la société et de notre Église.

Voilà ce triple objectif qui est représenté par le triptyque de Thomas More, Jean Paul II et Thérèse de Lisieux.

Source

Comments are closed.