Cardinal Jorge Urosa Savino, “l’affrontement de deux secteurs du peuple venezuelien ne peut pas continuer”

Alors que le pape François a reçu le président Maduro, en pleine crise venezuelienne, le 30 octobre, dans l’île de Margarita, en Mer des Caraïbes, au nord-est au large des côtes vénézuéliennes, se tiendra la première rencontre entre l’opposition et les représentants du gouvernement afin d’établir les modalités du dialogue et de débloquer ainsi la situation dans laquelle se trouve le pays.

S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, Archevêque de Caracas, s’adressant hier à quelques journalistes lorsque a été annoncée officiellement annoncée la date de la rencontre, a fait la déclaration suivante à propos de l’importance de ce dialogue national :

« Il s’agit d’une rencontre préliminaire visant à établir les thèmes et le calendrier du dialogue, dont nous espérons que ce dernier sera approfondi, parce qu’il est important de ne pas continuer à vivre dans cette situation de confrontation/affrontement entre deux secteurs du peuple vénézuélien »

Source

Le prélat s’tait déjà exprimé il y a quelques jours  déclarant que le dialogue qui débutera entre le gouvernement et l’opposition « est une très bonne chose » et a indiqué que l’envoyé du Saint-Siège, S.Exc. Mgr Emir Paul Tscherrig, Nonce apostolique en Argentine, « est très content » d’avoir fixé le début du dialogue.
« L’Archevêque est très heureux parce que le premier pas a été fait – a déclaré le Cardinal en parlant hier aux micros d’Union Radio – à savoir mettre d’accord les représentants du gouvernement et des partis d’opposition sur les thèmes, la méthodologie et le calendrier du dialogue, sur la base de rencontres exploratoires ».

Le Cardinal Urosa Savino a indiqué que la visite du Président Nicolas Maduro au Pape François, intervenue dans l’après-midi d’hier, « est très bonne » parce qu’à son avis, Sa Sainteté « lui aura fait une requête : faire tout ce qui est en son pouvoir pour résoudre les problèmes que nous affrontons actuellement ».

Comments are closed.