Carêméditation #29 : La place du prêtre et des laïcs dans les paroisses

Comme promis dans notre édito du mercredi des cendres, chaque jour nous vous partageons à méditer un texte du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine.

Gouverner, enseigner, sanctifier, n’en déplaise aux esprits confus qui peuplent nos cénacles, cela revient au prêtre et à lui seul. Que les laïcs sortent du Temple où le clergé les réduit à l’état de grenouilles et qu’ils sautent en kangourous par-dessus le jardin du curé pour aller chercher leurs amis qui gambadent allègrement loin de la foi !

*

Tu es curé, tu as charge d’âmes, gouverne avec ton intelligence liée au ventre qui ressent. N’aie pas peur de cet instinct pseudo-maternel plus raisonnable que les mots étalés aux interminables réunions paroissiales où la plupart du temps des retraités soulèvent des problèmes qui n’en sont pas. Avance et fais avancer.

Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, in Au diable la tiédeur, p. 96-97

Illustration : détail de la fresque de la chapelle de l’école du Sacré-Cœur à Thonon-les-Bains, par Maurice Denis

Comments are closed.