Catéchèse du pape sur la miséricorde attitude caractéristique du chrétien

« Jésus partage la douleur humaine et quand il la rencontre, du plus intime de lui-même déborde cette attitude qui caractérise le christianisme : la miséricorde », a affirmé le pape François dans sa catéchèse consacrée au pardon des péchés, source d’espérance, ce mercredi 9 août 2017, dans la Salle Paul VI du Vatican. « Le cœur du Christ, a-t-il poursuivi, incarne et révèle le cœur de Dieu qui, là où il y a un homme ou une femme qui souffre, veut sa guérison, sa libération, sa vie pleine. »

Regarder « avec le cœur de Dieu », c’est « regarder avec espérance », a développé le pape. En effet, Jésus « voit une possibilité de résurrection même chez celui qui a accumulé des choix erronés » ; il fait plus que libérer du sentiment de culpabilité : il « offre aux personnes qui se sont trompées l’espérance d’une vie nouvelle », une vie « marquée par l’amour ».

Enfin le pape exhorte ceux qui ont l’habitude de se confesser, « peut-être trop ‘à bon marché’ » : « nous devrions parfois nous rappeler combien nous avons coûté à l’amour de Dieu. Chacun de nous a coûté pas mal : la vie de Jésus ! » Or « le Fils de Dieu va sur la croix surtout parce qu’il pardonne les péchés, parce qu’il veut la libération totale, définitive, du cœur de l’homme ».
CR

Vous trouverez ici la traduction par Zenit de la catéchèse du 9 août 2017, prononcée par le pape François en italien.

 

Comments are closed.