Aristote philosophe aux dix visages

On ne sait ce qu’il faut admirer le plus chez Aristote (384-322 av. J.-C) : le politique, le moraliste, le chercheur ? Il fut aussi philosophe, critique d’art, de lettres et de musique, pédagogue, précepteur du plus grand empereur de tous les temps, et père de famille modeste et avisé. Aristote est inépuisable. Fils de médecin, le soin des corps, les vertus des plantes, l’impact des saisons, le rôle du temps, le jeu des climats : tout l’intéresse. Pendant qu’il écrit ses livres...

Lire la suite

Découvrez la box Ichtus de Noël

FAIRE UN CADEAU DE NOEL ET UN DON DÉFISCALISÉ  C'EST POSSIBLE ! Chers amis, Vous souhaitez soutenir Ichtus et offrir un cadeau utile à l'un de vos proches ?C'est possible avec la BOX ICHTUS !Grâce à la BOX ICHTUS, vous faites un don défiscalisé à Ichtus et vous parrainez une personne de votre choix en lui donnant accès à un parcours de formation. Grâce ce don, vous faites un cadeau doublement utile pour la formation des jeunes.Découvrez vite...

Lire la suite

Le travail est en crise, mais de quelles crises souffre-t-il ?

Longtemps, on a pu penser que le travail de l'homme relevait d'une nécessité anthropologique absolue. Pourtant, certains considèrent aujourd'hui que le travail, à l'instar du panda, serait une espèce en voie de disparition. Ce type de raisonnement suscite autant qu'il révèle un climat d'inquiétudes et de tensions autour du travail. Mais si crise du travail il y a, quelle en est la nature exacte ?Lire la cahier Pro Persona en cliquant ici

Lire la suite

Le travail est en crise, mais de quelles crises souffre-t-il ?

Longtemps, on a pu penser que le travail de l'homme relevait d'une nécessité anthropologique absolue. Pourtant, certains considèrent aujourd'hui que le travail, à l'instar du panda, serait une espèce en voie de disparition. Ce type de raisonnement suscite autant qu'il révèle un climat d'inquiétudes et de tensions autour du travail. Mais si crise du travail il y a, quelle en est la nature exacte ?Lire la cahier Pro Persona en cliquant ici

Lire la suite

Le gnosticisme à l’heure actuelle – Réflexions sur la relativisation de la tradition

Un article de Thomas G. Weinandy, franciscain, membre de la commission théologique internationale, traduit par Bernadette Cosyn, lu sur France-catholique:Il y a de nombreuses discussions en ce moment concernant la présence d’un nouveau gnosticisme au sein de l’Eglise Catholique. Certaines des choses écrites sont utiles, mais beaucoup de ce qui a été décrit comme une résurgence de l’ancienne hérésie n’a pas grand chose à voir avec elle. En outre, l’attribution de cette ancienne...

Lire la suite

Objection de conscience – S’engager en conscience

S'engager en conscience.« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », mettait déjà en garde Rabelais. Une belle phrase pour nous chrétiens, pour l’homme spirituel, pour l’homme de bien. Une phrase réconfortante même, tant elle sent la raison. Une phrase, pourtant, vide de sens pour la plus grande partie des hommes d’aujourd’hui. Ni les mots, ni leur connexion logique, ni leur rapport de dépendance ne sont réellement accessibles à l’immense majorité de nos contemporains....

Lire la suite

Justice et solidarité vont-elles de pair ?

De quoi parlons-nous lorsque nous parlons de justice ? Que fait le juge sinon s’enquérir de la vérité pour que celui qui a été spolié rentre dans son droit ? La justice, en effet, consiste à rendre ce qui est dû à qui cela est dû. Jus en latin est la racine de tout ce qui touche au droit. La justice comprend donc deux mouvements. Le premier est indispensable au second puisqu’il s’agit de faire la lumière, de découvrir la vérité, afin que justice soit faite. Le second mouvement,...

Lire la suite

La souffrance, un mal pour un bien ?

Face à la souffrance nous nous indignons « ce n’est pas humain », comme si la souffrance était contraire à l’humanité même. C’est une erreur qui nous conduit à bien plus souffrir encore. La souffrance est le corollaire du désir. Il faut tenir désir, jouissance, souffrance. Le désir nous fait tendre vers un bien ou un état de bien-être. Saisir, posséder l’objet du désir s’appelle jouissance et procure du plaisir ou de la joie. A l’inverse la privation de l’objet du désir...

Lire la suite

Le beau est un bonheur métaphysique

Puisque le pape invite les artiste à créer des oasis de beauté, voici une petite excursion dans le beau.  Généralement, lorsque nous disons d’une femme qu’elle est belle, c’est que quelque chose qui émane d’elle nous touche. Ce quelque chose, du reste, pourra tout à fait laisser indifférent mon propre frère. Est-ce à dire que le beau est subjectif et donc qu’il n’existerait pas de beauté universelle ou transcendante ? Ou bien devrions-nous dire plutôt ‘cette femme...

Lire la suite

La solidarité, plus qu’un élan du cœur ?

Aujourd’hui, communément, on entend par solidarité un élan du cœur ponctuel réservé aux grandes causes humanitaires. A l’échelon international (tsunami) ou local (les sans-abris du bas de l’immeuble) c’est bien ce à quoi semble se restreindre la solidarité. Mais que révèlent plus en profondeur ces grands accès de générosité ? Quelle en est la source originelle ? > Lire le Cahier     >Téléchargez le Cahier Source Comité Pro Persona

Lire la suite