Centrafrique – Les évêques médiateurs au péril de leur vie face aux rebelles

Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, se trouve à la tête de la mission de médiation qui a convaincu quelques centaines de rebelles à quitter Bangassou, ville du sud-est de la République centrafricaine, où ont eu lieu les épisodes de violence les plus dramatiques et les plus sanglants de ces dernières semaines.

Quelques centaines de rebelles appartenant aux antibalakas ont accepté de quitter la ville où 1.000 personnes avaient été contraintes à se réfugier dans la mosquée, 1.500 autres dans l’église et 500 à l’hôpital. De surcroît, 3.000 habitants de la ville ont cherché refuge en République démocratique du Congo.

Dimanche 14 mai, Mgr Juan Jose Aguirre Muños, (notre photo) évêque de Bangassou, a risqué sa vie pour défendre les 1.000 musulmans s’étant réfugiés dans la mosquée de la ville. Des miliciens, qui assiégeaient le lieu de culte islamique, avaient ouvert le feu, tuant une personne qui se trouvait aux côtés de l’évêque qui n’a pas été blessé.

La MINUSCA – Mission de l’ONU en Centrafrique – a affirmé que les opérations d’évacuation des fidèles réfugiés dans la mosquée sont en cours.

 

Source Agence Fides

Comments are closed.