Chine continentale : consécrations épiscopales des évêques d’Ankang et de Chengdu

Comme InfoCatho l’avait annoncé, deux consécrations épiscopales devaient avoir lieu en Chine continentale, le 30 novembre 2016. A Ankang (province du Shaanxi), la cérémonie s’est déroulée sans difficulté particulière dans la mesure où aucun évêque illégitime n’a imposé les mains. Mgr Johan Baptist Wang Xiaoxun, né en 1966, a donc pu être ordonné évêque coadjuteur. Il doit remplacer l’évêque du diocèse Mgr John Ye Ronghua. Son mandat pontifical a été lu en privé pendant la messe d’ordination. On peut voir une photo du nouvel évêque et du clergé dans ce lien.

En revanche – et c’était envisageable -, un évêque excommunié, Mgr Lei Shiyin, a participé à la cérémonie d’ordination prévue à Chengdu (Sichuan) pour le nouvel évêque, Mgr Joseph Tang Yuange (voir la photo en une). En effet, Mgr Lei Shiyin a une réputation sulfureuse et c’est un véritable évêque irrégulier. Ordonné sans mandat pontifical en 2011, il a pris place dans la cathédrale sous la protection de la police. On imagine le contexte tendu. Une religieuse a même essayé de s’interposer pour qu’il n’entre pas dans l’église, mais sans succès. Mgr Lei Shiyin a été l’un des deux co-consécrateurs de Mgr Joseph Tang Yuange. Le principal consécrateur était Mgr Fang Xingyao, reconnu par Rome, mais considéré comme proche du régime chinois.

On peut considérer que cette immixtion de force, relayée par la police, est une véritable provocation. Le pouvoir essaye de faire venir des irréguliers à des cérémonies qui doivent normalement se dérouler de manière régulière. Un exemple de tension qui démontre qu’il y a toujours un bras de fer entre Rome et Pékin…

Sources : AsiaNews.it, blog d’Yves Daoudal.

Comments are closed.