Chine : décès de Mgr Jean-Baptiste Ye Ronghua, évêque “reconstructeur”

Chine : décès de Mgr Jean-Baptiste Ye Ronghua, évêque “reconstructeur”
Il vient de décéder à un âge avancé : Mgr Jean-Baptiste Ye Ronghua, qui avait joué un rôle dans la reconstruction de l’Eglise de Chine après la Révolution culturelle dans la région d’Ankang (nord-ouest de la Chine, dans la province du Shaanxi), est mort à l’âge de 91 ans. En effet, il avait été l’administrateur diocésain d’Ankang de 1987 à 1999, avant d’en devenir l’évêque en 2000, même si le statut officiel reste celui d’une préfecture apostolique.

 

Mgr Ye Ronghua est né en 1931 et avait étudié dans le petit séminaire de Hanzhong avant d’être diplômé en 1958. Il n’a pu être ordonné prêtre et ne le sera que tardivement, à l’âge de 51 ans. En effet, il n’a pu être ordonné dans une période de persécutions contre l’Eglise, qui battra son plein de la fin des années 1950 aux années 1960. Le futur évêque sera même envoyé dans un camp de travail pour rééducation. Malgré l’intensité des attaques contre l’Eglise catholique, la communauté catholique d’Ankang fut en mesure de se maintenir aidée par des prêtres qui firent le choix de la clandestinité.

 

C’est en 1987 que le Père Ye Ronghua est envoyé à Ankang par l’évêque de Xi’an, Mgr Antoine Li Du’an. Outre la restauration d’églises, des prêtres furent même ordonnés dans le diocèse d’Ankang après que Mgr Ye eut reçu la consécration épiscopale le 10 décembre 2000. On notera que Mgr Ye Ronghua et Mgr Anthony Li Duan furent reconnus par Rome et par Pékin, et ce bien avant l’accord sino-romain de 2018, dont les clauses sont restées secrètes à ce jour. Mgr Ye Ronghua a été remplacé par Mgr Wang Xiaoxun.

 

Sources : Mission étrangères de Paris/Ucanews

Articles liés

Partages