Chine : deux sanctuaires catholiques détruits

On ignore les détails de l’accord provisoire signé le 22 septembre dernier entre le Saint-Siège et la Chine communiste et on ne peut donc que faire des conjectures quant à son contenu exact. Ce qu’on sait de source sûre, c’est que l’accord ne prévoit pas de moratoire sur la destruction d’églises catholiques en Chine… AsiaNews vient de nous en signaleur deux nouveaux récents exemples
es autorités chinoises ont procédé à la destruction de deux sanctuaires dédiés à Notre-Dame. Le premier est celui de NotreDame-des-Sept-Douleurs à Dongergou (Shanxi) et l’autre celui de Notre-Dame-de-la-Félicité, également connu comme Notre-Dame-de-la-Montagne, Anlong (Guizhou). Ces sites de pèlerinages, qui sont fréquentés à la fois par les communautés [catholiques] officielle et souterraine, ont été démolis quelques semaines seulement après la signature d’un accord entre la Chine et le Vatican sur les nominations d’évêques. […] Il semble que le sanctuaire des Sept-Douleurs ait été détruit aujourd’hui même [25 octobre]. Des croyants catholiques ont déclaré à AsiaNews que le sanctuaire de Dongergou a été abattu au nom de la « sinisation ». Pour les autorités, on y trouvait « trop de croix » et « trop d’images pieuses ». […] Une vidéo montre une grue soulevant des statues dans le premier sanctuaire ; dans une autre, on peut entendre des marteauxpiqueurs démolissant la façade du sanctuaire. Voici une semaine, les fidèles d’Anlong ont demandé aux catholiques du monde entier de prier pour que leur sanctuaire soit épargné par la destruction. ISSN : 2426-3559 La campagne de sinisation a commencé en février dernier […]. Les destructions d’églises, de croix, de peintures, etc., a immédiatement commencé dans le Henan, le Xinjiang et en Mongolie intérieure, puis se sont étendues au Zhejiang, au Jiangxi et à d’autres provinces. Depuis la signature de l’accord entre la Chine et le Vatican, le rythme des destructions s’est accéléré. Selon différents observateurs, l’Association patriotique des catholiques chinois et le Front Uni – chargés des activités religieuses – ont lancé une campagne pour saboter l’accord. AsiaNews, 25 octobre – © CH pour la traduction.

La lecture de cet article vous a-t-elle été utile ?
Infocatho est un média gratuit au service de la vie de l'Eglise et de la foi catholique.
Votre don aujourd’hui est nécessaire à son existence et à son développement.
Merci pour votre don et votre prière.
L'équipe d'Infocatho

Faire un don

Website:

Comments are closed.