Chine : Un pèlerinage au sanctuaire des martyrs pour l’unité de l’Eglise en Chine

Ils sont arrivés en pèlerinage au Sanctuaire des Martyrs de Zhu Jia He, en province du He Bei, afin de demander par la prière aux Saints Apôtres Pierre et Paul, dont la Solennité est le 29 juin, le don de l’unité de l’Eglise en Chine. Des centaines de catholiques de la Paroisse Saint Michel de Hou Ba Jia, sur le territoire de l’Archidiocèse de Pékin ont fait le pèlerinage. Il a commencé à l’aube du 23 juin et s’est achevé le Dimanche 24, en la Solennité de Saint Jean Baptiste. La liste des participants – indiquent à l’Agence Fides des sources locales – s’est allongée, le pèlerinage connaissant de nouvelles adhésions jusqu’aux dernières heures avant le départ. Tous ont pris part à ce geste de dévotion spirituelle avec la même intention : demander par l’intercession des Saints Apôtres Pierre et Paul que les divisions au sein de l’Eglise catholique en Chine s’assainissent et que croisse la communion entre tous les baptisés.

La Paroisse de Hou Ba Jia, construite en 2003 à la périphérie de Pékin, est une communauté jeune et dynamique. Les activités pastorales et caritatives – le catéchisme, les cours de formation pour les jeunes, les jeunes couples et les fidèles plus âgés, les neuvaines, le Rosaire, le Mois de Marie, les camps d’été pour les enfants ainsi que les pèlerinages – impliquent de jeunes séminaristes du Séminaire diocésain adjacent. L’invitation à participer au pèlerinage et les modalités d’inscription ont été diffusés également au travers de Wechat, le réseau social le plus utilisé par les jeunes chinois.

Le Sanctuaire des Martyrs de Zhu Jia He, but du pèlerinage, se trouve près de la ville de Jing Xian, aujourd’hui Heng Shui, en province du He Bei. Il s’agit d’un lieu cher à la mémoire et à la dévotion des catholiques chinois du fait du témoignage de foi et d’amour du Christ rendu en ce lieu usque ad mortem par les missionnaires jésuites français Saint Léon Ignace Mangin et Saint Paul Denn, en compagnie de chinoises telles que Sainte Marie Wu. Au cours de la persécution des boxers, en juillet 1900, les deux missionnaires avaient accueilli des milliers de femmes et d’enfants cherchant à fuir les violences des persécuteurs. Lorsque les boxers attaquèrent l’église à coups de canon, le Père Mangin SI, depuis l’autel et un crucifix à la main, impartit l’absolution à tous les fidèles présents alors que ceux-ci priaient à genoux. Lorsque les boxers firent irruption dans l’église, Marie Wu fut tuée alors qu’elle cherchait à faire bouclier de son corps au Père Mangin, qui distribuait la Sainte Communion. Ensuite, les boxers trucidèrent également les Pères Mangin et Denn, ainsi que l’ensemble des fidèles présents avant de livres l’église aux flammes.

Saint Léon Ignace Mangin et ses 55 compagnons martyrs du massacre de Zhu Jia He ont été canonisés par Saint Jean Paul II durant le Grand Jubilé de l’An 2000. Aujourd’hui, sur le lieu de leur martyr, se dresse une nouvelle église et des reliques des Saints Martyrs se trouvent conservées au Musée municipal de Heng Shui (Jing Xian).

Source : Agence Fides 26/06/2018 – NZ

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.