Le chrétien iranien Amin Nader Afshar, condamné pour blasphème à 15 ans de prison, a été libéré

Le chrétien Amin Nader Afshar, précédemment condamné à 15 ans de prison pour « blasphème », a été libéré sous caution 3 semaines après avoir commencé une grève de la faim.

Dans une lettre ouverte, Amin interpellaient les autorité au sujet des motifs de son incarcération. Il se disait maltraité et insulté en permanence par les détenus et les gardiens depuis le début son incarcération il y a un an. Il disait continuer à « aimer ses ennemis et à prier pour ceux qui le haïssaient », mais avait choisi de se laisser « mourir à petit feu ».

L’état de santé d’Amin est désormais jugé préoccupant. À l’issue de son procès en appel, la justice lui a accordé la remise en liberté sous caution. Pour payer sa caution, Amin a dû céder des titres de propriété pour une valeur de 80 000 dollars.

L’avocat de la défense, Mansour Borji se dit « très concerné par l’état de santé et le bien-être d’Amin », ainsi que celui  d’Hadi Askary, un autre chrétien emprisonné depuis le mois d’août 2016.

Amin n’est pas le seul à avoir entamé une grève de la faim. Ebrahim Firouzi et Maryam Naghash Zargaran, également condamnés à cause de leur foi chrétienne, ont décidé d’entamer une grève de la faim afin de protester contre les injustices que subissent les chrétiens en Iran.

Source

Comments are closed.