Christianophobie en France : réaction timide de l’épiscopat

Il ne s’agit pas ici d’accabler les évêques sur leur réactivité frileuse face à la montée de la christianophobie en France. Il n’est pas douteux qu’ils souffrent de voir les lieux de culte qui leur sont affectés, vandalisés, pillés, profanés, voire incendiés. On peut toutefois s’interroger sur une réaction somme toute tardive et surtout sur le manque de communication épiscopale sur ces méfaits. Le quotidien Le Figaro a consacré un dossier important sur le thème « Vols, dégradations : les églises, cibles d’un inquiétant vandalisme », dans sa livraison du 29 mars 2019. Notre blogue associé, l’Observatoire de la christianophobie, a été sollicité par la rédaction du Figaro, et il a très volontiers apporté sa contribution à ce dossier comme il le fait pour tous les médias qui l’interrogent (Causeur, Le Monde, Breizh Info, Présent…). Le Figaro, sous la plume de Jean-Marie Guénois, a signalé que ces actes de vandalisme anticatholique étaient « une menace prise au sérieux par les évêques ». Le journaliste a interrogé Monseigneur Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France (CEF). Ce dernier lui a précisé que « depuis deux ans, nous demandons aux diocèses […] de porter systématiquement plainte à chaque fois qu’un acte est commis contre un édifice religieux ». L’initiative est louable, mais fort tardive. L’Observatoire de la christianophobie suit depuis dix ans, et au jour le jour, la commission de ces méfaits en France… Le prélat poursuit : « Depuis un an, ces chiffres sont mensuellement croisés avec ceux du ministère de l’Intérieur pour aboutir à des statistiques fiables ». C’est une autre initiative louable mais également bien tardive… Mais la question que l’on est en droit de poser, c’est : pourquoi la CEF ne rend-elle pas public ses signalements et ses chiffres mensuels ? Nous ne sommes pas dévots d’une “transparence” absolue, mais une communication régulière des statistiques de la CEF au public serait la bienvenue… En attendant cette nouvelle initiative de la CEF, nous renvoyons les lecteurs de Chrétiens Persécutés à la lecture quotidienne de l’Observatoire de la christianophobie !

 

Daniel Hamiche, rédacteur en chef de Chrétiens Persécutés

 

Source Chrétiens persécutés d’avril 2019

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.