Communiqué, La manif porte plainte contre les insultes, violences et autres agressions

Cette fois c’est trop ! La tension que nous vous rapportions au lendemain des manif dans cet article est montée d’un cran et a poussé les représentants de La Manif pour tous à porter plainte.

 

Voici leur communiqué.

ATTENTION : ce communiqué contient dans le texte et en annexes des mots crus et des expressions violentes. Sa lecture est déconseillée pour les jeunes enfants.

 

Injures, passages à tabac, caillassages de bus, drapeaux brûlés, appels au meurtre, déversements de haine : les opposants à la Manif Pour Tous montrent leur vrai visage

Haine de la famille, violence, ça suffit !

Le Procureur de la République de Paris est saisi. Le Défenseur des Droits pourrait l’être aussi.

La Manif Pour Tous assure de son soutien le père de famille passé à tabac devant ses enfants par une bande de militants d’extrême gauche anarchiste ultra-violents.

Au lendemain de son succès sur le pavé parisien, La Manif Pour Tous dénonce la violence de la familiphobie et la haine dont les défenseurs de la famille sont victimes, aussi bien sur les réseaux sociaux que physiquement. « Les militants radicaux LGBT ne cessent de nous insulter en nous qualifiant d’homophobes pour éviter tout débat de fond. Ce scandale dure depuis des années et il doit maintenant cesser » selon Ludovine de La Rochère. « La Manif Pour Tous, ce sont des citoyens de tous âges, des familles, qui défilent dans un état d’esprit toujours pacifique, respectueux des personnes et du bien commun (même pas une poubelle renversée en 10 manifestations parisiennes de grande envergure !). Alors ces Français pacifiques, il est facile de leur taper dessus car ils ne répondent pas. Mais maintenant, ça suffit ! » poursuit la Présidente de La Manif Pour Tous. Le nombre et la violence des attaques et injures dont le mouvement est victime en marge de chaque mobilisation ne peut plus rester sous silence.

Insultes, menaces, appels au meurtre et aux actes terroristes !

« Daesh, c’est le moment où jamais »« Envie de tous les brûler »« I have a dream, des centaines de lodens et de trench coats homophobes malmenés le 16 octobre par un gros camion blanc »« Bonjour bande d’enculés »« J’ai rêvé que j’assassinais tous les gens de La Manif Pour Tous. Est ce que c’est perturbant ? Non, pas du tout », « Un attentat prévu pour ceux qui sont à la Manif Pour Tous ? Non, parce que ce serait bien », « Niquez bien vos mères les reines des putes… »…. La liste des insultes, menaces, appel aux meurtres et aux actes terroristes sur les réseaux sociaux est aussi longue qu’inquiétante.

« Le plus grave est que ce déversement de haine de la part de nos opposants se traduit physiquement par des agressions. Des distributeurs de tracts bousculés, insultés et frappés. Il y a quelques mois, plusieurs condamnations ont été prononcées pour des violences contre nos militants, dont l’une pour un nez cassé et l’autre pour une agression au couteau. Dimanche c’est un père de famille qui a été passé à tabac (voir la vidéo) sous les yeux ses enfants, aux cris de « On va vous pendre bandes de bâtards ! » par une dizaine de militants d’extrême gauche cagoulés qui soutiennent les revendications LGBT » explique Albéric Dumont, coordinateur général de La Manif Pour Tous. Le siège du mouvement a également subi des dégradations la nuit dernière. « Que dire de la tentative des Femen de s’exhiber devant les enfants lors d’une manifestation à caractère familial ou bien encore du caillassage de deux bus remplis de manifestants venus de Lorraine pour défendre paisiblement la filiation père-mère-enfant et la famille » s’indigne-t-il. Des poursuites ont d’ailleurs été engagées contre les Femen et un procès pour « délit d’exhibition sexuelle » doit se tenir le 25 janvier prochain à Paris. Plusieurs autres groupes sont venus faire de la provocation en marge du rassemblement de dimanche et une militante au moins a été interpellée, après avoir porté un coup de poing.

« Nous avons également saisi le Procureur de la République de Paris pour incitation ou apologie de terrorisme visant La Manif Pour Tous, au titre de plusieurs tweets. Je ne peux pas imaginer que le parquet laisse en appeler à Daesh en toute impunité. S’il le faut, nous saisirons également le défenseur des droits » déclare Me Henri de Beauregard, Avocat.

La responsabilité des militants LGBT

Tous ces comportements doivent cesser. Et cela passe par un changement d’attitude vis-à-vis de ceux qui défendent les droits de l’enfant. Des sympathisants de La Manif Pour Tous sont attaquées parce qu’ils défendent, tout simplement, « le droit de l’enfant, dans la mesure du possible, à connaître et être élevé par ses parents » comme le dit l’article 7 de la Convention internationale des droits de l’enfant ! Traiter La Manif Pour Tous et ses membres d’homophobes, c’est une injure. Ce n’est pas anodin. Cela contribue à la fois à banaliser l’homophobie et à décomplexer la violence. La Manif Pour Tous a toujours appelé à respecter les personnes, quelles que soient leurs orientations sexuelles.

Désormais, elle est décidée à agir contre ceux qui l’accuseront d’homophobie, qu’il s’agisse de personnalités ou d’inconnus retranchés derrière des pseudos sur les réseaux sociaux. « L’anonymat ou le pseudonymat ne sont pas des garants d’impunité  » confirme l’avocat du mouvement. Il y a quelques années, le mouvement avait déposé une plainte à la suite d’une alerte à la bombe, qui avait abouti à l’identification d’un militant LGBT. Dimanche dernier, lors d’un débat télévisé sur le scandale de la GPA, l’avocate Caroline Mécary a dérapé en traitant d’« homophobes » tous les présidents des partis politiques des droites et du centre.

Ces insultes et dérapages à répétition entretiennent un climat de haine sur les réseaux sociaux qui se traduit ensuite dans la vie réelle. Trop, c’est trop ! La Manif Pour Tous invite d’ailleurs ceux qui seraient sceptiques à faire l’expérience de défendre la famille et la filiation père-mère-enfant sur Twitter : ils se rendront vite compte des torrents de haine et menaces à leur encontre.

« Notre mouvement défend la famille et le droit pour chaque enfant d’avoir un père et une mère. Nous en avons assez d’être caricaturés, insultés, menacés et agressés. Nous sommes un mouvement pacifiste, enthousiaste, ambitieux et déterminé. Nous n’avons jamais insulté quiconque. En revanche, nos opposants vont jusqu’à souhaiter un acte terrorise à notre encontre, dans l’indifférence du parquet et des professionnels habituels de l’indignation ! Cela doit cesser car ces attaques violentes et virulentes dont nous sommes victimes au quotidien n’ont pour seul objectif que d’éviter le débat de fond. Notre engagement est aussi en faveur de la démocratie et des libertés individuelles, à commencer par la liberté d’expression » conclut Ludovine de La Rochère.

 

La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui s’oppose à la généralisation de la PMA, à la GPA (mères porteuses), à l’enseignement du concept de genre tout en condamnant toute forme d’homophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple français de la loi Taubira dont elle demande toujours l’abrogation, La Manif Pour Tous a rassemblé des foules immenses lors d’événements historiques pour rappeler que le mariage Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son avenir.

Quelques exemples de tweets

t1

t2

t3

t4

t5

t6

t7

t8

t9

t10

t11

t12

Quelques clichés

t14

t15

Vidéo d’une agression

 

 

Comments are closed.