Conscience et Vérité – Cardinal Ratzinger

Conférence faite aux États-Unis en 1991, traduite et publié in Communio N° XXI, 1–janvier-février 1996

« Aujourd’hui, spécialement dans le domaine de la théologie morale catholique , le problème de la conscience se trouve au coeur de la question morale. Le débat tourne autour des concepts de : liberté et norme, autonomie et hétéronomie, auto-détermination et détermination par une autorité extérieure. Dans ce contexte, la conscience apparaît comme le rempart de la liberté face aux limitations imposées à l’existence par l’autorité. De ce fait, deux conceptions du catholicisme se trouvent confrontées : une intelligence renouvelée de l’essence de la foi chrétienne lui permettant de s’épanouir en raison même de sa liberté – et en tant que principe de liberté – et une conception « anteconciliaire » dépassée, assujettissant l’existence chrétienne à l’autorité en normalisant la vie jusqu’à l’intime et tentant par là de maintenir son pouvoir sur les hommes. Ainsi, morale de conscience et morale d’autorité apparaissent comme deux modèles opposés en conflit mutuel. La liberté du chrétien serait alors sauvée par l’axiome de la tradition morale à savoir que la conscience est la norme ultime – même face à l’autorité… »

Lire le document en entier Conscience et Vérité Ratzinger Communio.

 

Source Documents ICHTUS

Comments are closed.