Corée du Sud : pendant l’avent, l’Eglise fait campagne pour l’abolition de la peine de mort

L’Eglise en Corée du Sud relance, durant l’Avent, la campagne visant à abolir la peine de mort dans le pays. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale de Corée a appelé tous les fidèles coréens et tous les citoyens de bonne volonté à signer, au cours de l’Avent 2018, une pétition demandant au gouvernement coréen d’abroger la peine capitale de l’ordonnancement législatif national. C’est la quatrième fois que l’Eglise en Corée participe activement à une pétition visant l’abolition de la peine de mort et de la réclusion criminelle à perpétuité.
La pétition a été signée symboliquement par S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang, par l’Archevêque de Gwangju et Président de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Igino Kim Hee-joong, et par de nombreux responsables catholiques. Elle est diffusée dans tous les Diocèses et Paroisses catholiques en invitant les fidèles à signer après avoir participé à la Messe dominicale. L’objectif est de clôturer cette collecte de signatures d’ici le 31 décembre et de transmettre la pétition à la XX° Assemblée nationale.
Au cours de ces dernières années, sept initiatives spéciales ont été présentées au Parlement coréen visant à obtenir l’abrogation de la peine de mort. L’Eglise en Corée a remis des signatures au Congrès en 2005, 2008 et 2012 et la dernière pétition a enregistré l’adhésion de plus de 85.000 personnes et de l’ensemble des 26 Evêques de Corée.
L’Eglise en Corée a décidé de relancer la campagne en faveur de l’abolition suivent les indications du Pape François qui a récemment été jusqu’à modifier la norme du Catéchisme de l’Eglise catholique concernant la peine de mort, déclarant « l’Église enseigne, à la lumière de l’Evangile, que « la peine de mort est inadmissible car elle attente à l’inviolabilité et à la dignité de la personne » et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde » (nouvelle formulation du n° 2267 du Catéchisme de l’Eglise catholique).
La Corée du Sud est classé comme un pays « de facto abolitionniste » attendu que la dernière exécution en date remonte à 1997. Dans le pays, la peine de mort est techniquement toujours en vigueur pour punir les crimes graves.

Source : Fides

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Website:

Comments are closed.