Corée du Sud : pendant l’avent, l’Eglise fait campagne pour l’abolition de la peine de mort

L’Eglise en Corée du Sud relance, durant l’Avent, la campagne visant à abolir la peine de mort dans le pays. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale de Corée a appelé tous les fidèles coréens et tous les citoyens de bonne volonté à signer, au cours de l’Avent 2018, une pétition demandant au gouvernement coréen d’abroger la peine capitale de l’ordonnancement législatif national. C’est la quatrième fois que l’Eglise en Corée participe activement à une pétition visant l’abolition de la peine de mort et de la réclusion criminelle à perpétuité.
La pétition a été signée symboliquement par S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang, par l’Archevêque de Gwangju et Président de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Igino Kim Hee-joong, et par de nombreux responsables catholiques. Elle est diffusée dans tous les Diocèses et Paroisses catholiques en invitant les fidèles à signer après avoir participé à la Messe dominicale. L’objectif est de clôturer cette collecte de signatures d’ici le 31 décembre et de transmettre la pétition à la XX° Assemblée nationale.
Au cours de ces dernières années, sept initiatives spéciales ont été présentées au Parlement coréen visant à obtenir l’abrogation de la peine de mort. L’Eglise en Corée a remis des signatures au Congrès en 2005, 2008 et 2012 et la dernière pétition a enregistré l’adhésion de plus de 85.000 personnes et de l’ensemble des 26 Evêques de Corée.
L’Eglise en Corée a décidé de relancer la campagne en faveur de l’abolition suivent les indications du Pape François qui a récemment été jusqu’à modifier la norme du Catéchisme de l’Eglise catholique concernant la peine de mort, déclarant « l’Église enseigne, à la lumière de l’Evangile, que « la peine de mort est inadmissible car elle attente à l’inviolabilité et à la dignité de la personne » et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde » (nouvelle formulation du n° 2267 du Catéchisme de l’Eglise catholique).
La Corée du Sud est classé comme un pays « de facto abolitionniste » attendu que la dernière exécution en date remonte à 1997. Dans le pays, la peine de mort est techniquement toujours en vigueur pour punir les crimes graves.

Source : Fides

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.