Courrier d’un lecteur – Drôle d’hommage à Saint-Étienne-du-Rouvray

En juillet 2016, deux islamistes égorgeaient le père Jacques Hamel en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Moins d’un an plus tard, afin d’honorer la mémoire du prêtre martyr, le maire communiste de la commune a décidé de lui dédier une sculpture commémorative. Mais voilà ! La sculpture ne fera pas référence à la grâce du martyre ou à la beauté du sacerdoce… La sculpture – qui sera installée à côté de l’église et essentiellement constituée d’un disque en métal gris – aura pour objectif de symboliser « le vivre-ensemble et la fraternité entre les peuples ». Sur les deux faces, ne seront pas gravées les paroles évangéliques mais les articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, bible révolutionnaire qui n’empêcha pas les républicains d’alors d’assassiner plus de 6 000 prêtres.

Rendre hommage à un martyr en niant tout ce qu’il était, en niant sa foi et son Amour pour Dieu, en ne lui rendant pas gloire mais en rendant gloire à ses propres idées, ce n’est pas un hommage… c’est un blasphème !

Comments are closed.