Couvrez cette croix que je ne saurais voir !

Décidément le Christ aura été l’invité surprise de cette campagne. Par l’immersion des thèmes catho-sensibles dans la campagne et jusqu’au bout par la petite croix de Valérie Boyer.

Hier la porte-parole de François Fillon a en effet déchaîné les journalistes et internautes qui, abattus par ce retour de l’ordre moral, ne savait plus trop à quel “sein” se vouer et se sont donc raccrochés au cou de Valérie Boyer qui arborait un petit bijoux arménien en forme de croix. Rien d’illégal, rien de contraire à la laïcité, mais il fallait bien trouver un bois ou planter ses crocs alors celui de la Croix ou un autre !

Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées.” 

Nos tartufes auraient-ils peur d’être contaminés par la Croix ? Il est vrai que son pouvoir est sans limite et celui qui la brandit et y puise ses forces est un roc indéracinable.

 

Bien qu’ayant assumé son port, Valérie Boyer à cependant dissimulé ou caché sa croix dans la suite de la soirée, mais le mal était fait !

Décidément, il est bien possible que les cathos fassent les frais des derniers feux du pouvoir social-laïc en place.

Cyril Brun

Docteur en histoire et enseignant à l'Université de Bretagne Occidentale , Cyril Brun est rédacteur en chef d'infocatho. Chef d'orchestre de formation, critique musical, historien et essayiste chrétien, il a publié plusieurs ouvrages dont "Pour une spiritualité sociale chrétienne" (Tempora, 2007) et "Le Printemps français : le grand réveil de notre civilisation" (Ed. A. de Saint-Prix, 2013). La Vérité vous rendra libre (Ed Edilivre, 2015) Il est contributeur et ancien directeur de la rédaction de Cyrano.net. Il est également membre du comité éthique pro persona sur la finance et consultant en anthropologie.

Website: http://www.cyril-brun.fr/

Comments are closed.