Critique du dernier film de Mel Gibson, “Tu ne tueras point”

Mel Gibson sort ce mercredi 9 novembre un nouveau film basé sur une histoire vraie, celle de cet infirmier qui en pleine guerre tente de sauver des vies.

L’abbé de Chaillé en donne sur Padre Blogue une recension intéressante au regard de la foi.

Le but du film n’est pas de disserter sur la non-violence : le choix de Desmond Doss est le sien, il est mû par un vœu personnel et par une foi peut-être un peu fondamentaliste. Mais nous sommes invités à réfléchir sur notre capacité à mettre en œuvre jusqu’au bout des choix fondamentaux que notre conception de Dieu et du monde nous invitent à poser. Nombreux sont ceux qui sont confrontés à des dilemmes terribles dans leurs métiers : militaires, policiers, mais aussi médecins, infirmières, sages-femmes, pharmaciens et bien d’autres ! Nombreux sont ceux qui subissent le regard moqueur ou les insultes et les agressions de ceux qui ne supportent pas qu’au nom d’une foi, des gestes soient impossibles. Seule une vraie liberté, nourrie par la conviction intime de faire le bien, peut permettre de trouver les ressources nécessaires à l’héroïsme de ceux qui tiennent bon malgré tout.

 

Comments are closed.