Cuba – A l’occasion de la visite ad limina petit focus sur la paroisse de Placetas (communauté Saint-Martin)

En 2006 Mgr Arturo Amador, évêque de Santa Clara au cœur de Cuba, à appelé la Communauté Saint-Martin pour prendre en charge la paroisse de Placetas et ses communautés (70 000 habitants), la pastorale des vocations, et l’aide à la formation du clergé local.

Il y a 10 ans, la Communauté Saint-Martin arrivait à Cuba

En 2006, Monseigneur Arturo Gonzalez Amador appelait la Communauté Saint-Martin pour lui confier la paroisse de Placetas (Diocèse de Santa Clara à Cuba). Il a accepté de répondre à quelques questions. 

Monseigneur, quel bilan pouvez-vous tirer des dix années de présence de la Communauté Saint-Martin dans votre diocèse ? 

Après dix ans de présence à Placetas, je voudrais tout d’abord rendre grâce pour cette communauté si profondément sacerdotale et fraternelle. Leur vie commune est un témoignage de fraternité, autant pour le clergé local que pour la société individualiste dans laquelle nous vivons.
Ensuite, j’aimerais souligner le soin porté au culte divin, qui, au milieu d’une société marxiste- léniniste, est une invitation à la transcendance et à la vraie piété.

Je tiens aussi à remercier la communauté saint-Martin pour son témoignage missionnaire, concret et incarné, et pour son zèle ardent la portant vers les plus éloignés, vers les périphéries, vers les lieux où l’Evangile n’a pas été encore annoncé.

Enfin, je veux rendre grâce pour leur charité toute particulière envers les jeunes, à travers les différents projets éducatifs de la paroisse de Placetas, mais aussi envers les pauvres, qui bénéficient également de différentes activités et services paroissiaux.

En conclusion, c’est donc plutôt positif ? 

Après 10 ans, je dois dire que nos attentes ont été plus que comblées. Je ne me repens pas d’avoir appelé la CSM dans mon diocèse ! Et combien j’aimerais qu’il y ait une seconde communauté ici !

J’ai toujours été très écouté, consulté, et j’ai pu entretenir des relations très étroites avec chacune des générations des prêtres de la Communauté passés par Cuba.

Ils sont pour moi, en définitive, un vrai témoignage d’hommes de Dieu, et c’est ce que l’on est en droit d’attendre d’un prêtre. Ce sont des prêtres dotés d’un cœur réellement sacerdotal, et ce sont aussi des pasteurs, qui partagent la vie de cette église locale, avec ses espérances, ses peines, ses rêves. Ce sont des hommes qui nous montrent un réel désir d’ouvrir de nouveaux chemins, et de permettre à beaucoup de gens, les jeunes en particulier, de connaître Jésus- Christ. Vraiment, je me sens très satisfait de la présence de la Communauté à Placetas.

ECOUTER UNE INTERVIEW AVEC DON THIBAULT

 

 Source

Comments are closed.