Cyberattaque contre le Vatican

Ce n’est pas la première fois que des cyberattaques sont lancées contre les sites du Saint-Siège, mais, pour une fois, deux suspects ont été arrêtés par la police italienne et d’étranges collusions sont évoquées…

Giulio Occhionero, âgé de 45 ans, et sa sœur Francesca Maria Occhionero, 49 ans, ont été arrêtés par la police italienne à la suite à une cyberattaque qui a affecté les systèmes de communication d’institutions et de personnalités importantes en Italie, notamment l’informatique du Vatican. Le frère et la sœur, qui sont des ingénieurs et habitent à Londres et à Rome, sont accusés d’avoir accédé illégalement à des informations classifiées, d’effraction et d’interception de systèmes de technologies de l’information et de communication de données.

Cette cyberattaque aurait affecté plus de 18 000 comptes y compris l’ordinateur utilisé par le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, et les ordinateurs d’une maison d’hôtes destinées aux invités du Vatican et où se retrouvent ré- gulièrement les prélats en visite à Rome.

Les autorités du Vatican n’ont fait aucun commentaire sur ce piratage et on ignore encore dans quelle mesure des informations sensibles auraient pu être compromises. Selon les autorités italiennes, les informations auxquelles [les pirates] eurent accès ont été stockées sur des serveurs aux États-Unis, ce qui a provoqué l’ouverture d’une enquête menée avec l’assistance du département cybernétique du Federal Bureau of Investigation (FBI).

Les autorités suspectent le frère et la sœur d’avoir des liens avec la maçonnerie du fait que le logiciel malveillant qu’ils ont utilisé se nomme “Pyramide de l’œil” […], un symbole typiquement maçonnique […] Qu’il y ait ou non un lien avec la maçonnerie, les experts en cybersécurité estiment qu’il est très peu probable que le frère et la sœur aient agi pour leur propre compte […]. Le frère et la sœur ont été déférés mercredi 11 novembre devant un juge à Rome, mais ils nient toute implication dans ce piratage.

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez les 4 premiers numéros gratuitement

Comments are closed.