De l’envahissante pornographie à l’addiction

Communiqué de la FAFCE

Bruxelles, le 8 mars 2017

Alors que la Journée internationale de la Femme est observée par les institutions politiques dans le monde entier aujourd’hui, la Fédération européenne des Associations familiales catholiques (FAFCE) souhaite attirer l’attention sur la dignité de la femme, souvent bafouée par la pornographie, où la femme est réduite à un objet. 

En 2015, NBC News rapportait que, globalement, l’industrie pornographique a une valeur estimée de 97 milliards de dollars. Il y a un cercle vicieux entre la pornographie, l’exploitation et les abus sexuels, et la traite des être humains. 

L’exploitation sexuelle est la raison principale de la traite humaine dans l’Europe occidentale et centrale. Selon une étude du Parlement européen sur l’exploitation sexuelle et la prostitution de 2014 “la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle serait l’une des activités illicites les plus lucratives d’Europe, les groupes criminels en retirant environ 3 milliards de dollars par an”.

Le marché de la prostitution est un phénomène hautement globalisé et “industrialisé”, où des millions de femmes et d’enfants issus de milieux défavorisés partout dans le monde sont achetés et vendus par des cercles criminels à des macro-bordels qui peuvent exploiter des centaines de victimes à la fois.

L’addiction à la pornographie crée une demande pour les formes les plus extrêmes de pornographie, conduisant à son tour à perpétuer l’exploitation et la traite de femmes et d’enfants, qui sont victimes de cette forme d’esclavage moderne. 

Alors que l’Union européenne est en train de revoir sa Directive sur les services de médias audiovisuels, il y a une opportunité de renforcer la protection des mineurs des contenus nocifs, qui peut à son tour contribuer à prévenir l’addiction à la pornographie. L’exposition des enfants à la pornographie a un impact énorme sur leur compréhension de la sexualité et en particulier de la femme et de sa dignité, puisque les femmes sont souvent représentées comme des objets dans ce contexte.

La FAFCE a lancé un appel aux Députés européens pour leur demander de protéger les enfants contre les contenus audiovisuels nocifs, tels que la pornographie et la violence. L’appel, qui est  encore ouvert, a déjà reçu l’appui de 14 organisations internationales et européennes. 

 

Contact :
Maria Hildingsson, Secrétaire Général
Mob. +32 4 70 20 39 18
info@fafce.org

Sur le même sujet, les parfums du château de François Billot de Lochner

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.