Debout Congolais ! Les évêques exhortent le pays à se prendre en main

La crise politique semble interminable en République Démocratique du Congo et les évêques, inquiets, exhortent le peuple congolais à se prendre en main. Les membres de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), qui ont depuis des mois supervisé des discussions entre le gouvernement et l’opposition, ont publié ce vendredi 23 juin 2017 un communiqué au ton grave. Dans ce texte intitulé Le pays va très mal. Debout Congolais !, ils se disent « profondément préoccupés par la détérioration continue de la situation économique, sécuritaire et humanitaire dans le pays » .

Les évêques expriment également leur inquiétude face « à l’impasse politique actuelle ». Après avoir rappelé l’origine de la crise, ils appelent la population à ne pas « céder ni à la peur ni au fatalisme » et à s’impliquer dans la construction du pays sinon, mettent-ils en garde, « notre avenir sera hypothéqué pour longtemps ». « Une minorité de concitoyens a décidé de prendre en otage la vie de millions de Congolais. C’est inacceptable ! » écrivent les évêques. L’abbé Donatien Nsholé est le secrétaire général de la CENCO, il explique pourquoi les évêques ont souhaité une nouvelle fois prendre la parole.

 

Source et entretien Radio Vatican

Comments are closed.