Décès du cardinal Bernard Law

Mis en cause à la suite de scandales sexuels au sein de l’Église américaine, le cardinal Bernard Law, archevêque émérite de Boston, s’est éteint le 20 décembre 2017 à l’âge de 86 ans. Ses obsèques ont été célébrées à Saint-Pierre de Rome, ce jeudi 21 décembre 2017. C’est avec beaucoup de circonspection que certains ont commenté cette figure de l’Église américaine, qui dut démissionner en 2002 après la révélation par le Boston Globe de scandales de prêtres pédophiles ayant sévi dans son diocèse. Le récent film Spotlight est par ailleurs issu de cette découverte journalistique. Le pape François n’a fait aucun commentaire sur les agissements du défunt cardinal dans son message de condoléances.

Certaines actions du cardinal Bernard Law sont pourtant méconnues. On peut citer, dans les années 1980, son implication dans l’accueil de prêtres et communautés épiscopaliens mené dans le cadre de la “Pastoral Provision”. En effet, à la suite des ordinations de femmes effectuées dans la branche américaine de la Communion anglicane, certains fidèles avaient rejoint l’Église catholique. Des dispositions avaient ainsi été adoptées pour cet accueil avec le soutien du pape Jean-Paul II. En outre, le cardinal Law était même réputé proche de Fidel Castro, ce qui ne fut pas le moindre des paradoxes pour un évêque conservateur, dont l’épiscopat aura été terni par un dossier sensible.

SOURCE – La Croix

Comments are closed.