Déclaration commune de la Fédération luthérienne mondiale et de l’Eglise catholique

« Nous reconnaissons que, si le passé ne peut être changé, son influence sur nous aujourd’hui peut être transformée pour devenir l’impulsion d’une communion croissante et un signe d’espérance pour le monde qui doit surmonter la division et la fragmentation. » C’est ce qu’affirme une Déclaration commune de la Fédération luthérienne mondiale et du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, publiée le 31 octobre 2017, pour la conclusion de l’année de commémoration conjointe de la Réforme.

Luthériens et catholiques se disent « profondément reconnaissants » du chemin œcuménique parcouru ensemble durant les cinquante dernières années. Parmi les « bénédictions » de cette année de commémoration, ils soulignent « le fait que pour la première fois luthériens et les catholiques ont considéré la Réforme dans une perspective œcuménique ». Une fois encore, affirment-ils, « il apparaît clairement que ce que nous avons en commun est bien plus grand que ce qui nous divise encore ».

La déclaration se conclut par un engagement : « Nous nous engageons à continuer à cheminer ensemble, guidés par l’Esprit de Dieu, vers la plus grande unité selon la volonté de notre Seigneur Jésus Christ. Avec l’aide de Dieu, nous désirons discerner par la prière notre compréhension de l’Église, de l’Eucharistie et du Ministère, en quête d’un consensus substantiel pour aplanir les différences subsistantes entre nous. »

 

Source et déclaration complète

Comments are closed.