Délit d’entrave, le Sénat rend le texte plus constitutionnel

Le Sénat a voté hier le texte sur le délit d’entrave numérique par 171 voix contre 147

Un texte légèrement modifié, plus constitutionnel, mais toujours aussi liberticide. A suivre pour le dernier passage à l’Assemblée Nationale.

 

Par ailleurs Laurence Rossignol considère que “produire des témoignages émotifs et angoissants ne relève pas de la liberté d’expression”

Après la fessée, il sera bientôt interdit de pleurer

Comments are closed.