Délit d’entrave numérique, l’absence remarquée de François Fillon

La campagne des primaires de la droite et du centre a montré que François Fillon n’était pas très clair sur la question de l’avortement. Dansant à son tour la salsa, l’ancien premier ministre tente de récupérer les propos de son livre, tente de séduire les catholiques et tente de ne rien promettre à personne, surtout pas à Sens Commun, pourtant persuadé d’être l’artisan de la victoire.

Néanmoins, interrogés par plusieurs internautes, sur sa position quant au délit d’entrave numérique, le vainqueur de la primaire a répondu courtoisement, sans dire un mot de la question posée. Plus significatif, le candidat LR était absent lors du vote hier.

Le modèle catho est-il donc déjà en train de se fissurer ? Quelle pression peut exercer l’artisan de sa victoire sur son poulain à se sujet ?

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.