Démission de l’évêque de Dax, fumée sans feu pour un coup d’éclat ?

La démission de Mgr Gaschignard n’est pas sans poser de nombreuses questions. L’évêque de Dax a en effet donné sa démission au retour de l’Assemblée plénière de Lourdes, le 31 mars dernier. Le communiqué officiel du diocèse rappelle les faits de manière sobre et prudente, mais bienveillante envers son désormais ancien pasteur. Il s’agit en fait de rumeurs sur une attitude non ajustée de l’évêque auprès des jeunes. Rumeurs récupérées très vite par une association locale  de lutte contre la pédophilie   « Colosse aux pieds d’argile ». Aucune plainte cependant n’a été déposée. L’évêque a rencontré le Procureur de la république, l’archevêque de Bordeaux son métropolite et le nonce apostolique avant de prendre la décision d’envoyer sa démission au pape qui l’a accepté.

Aucun fait de pédophilie, aucune plainte, mais des rumeurs qui semblaient rendre impossible une sereine gestion du diocèse. Manque de prudence pastorale, naïveté de l’évêque ? Il faut cependant noter que des rumeurs avaient déjà circulé sur l’évêque avant son arrivée à Dax. Un signalement avait été fait par Mgr Le Gall à la justice, mais classé sans suite.

Alors fumée avec ou sans feu ? Vieilles rumeurs ressorties pour faire tomber un évêque, en guise de coup d’éclat ? Fumée avec braises couvées ? En ce cas pourquoi avoir choisi de nommer sur le siège de Dax un évêque sulfureux ?

Ce qui est en revanche notable et inquiétant c’est que de simples rumeurs, si elles ne sont en effet que cela, suffisent à présent pour obtenir la démission d’un évêque. Qu’il faille purifier l’Eglise de ce pot de pus de la pédophilie est une évidence et il est heureux qu’enfin cela soit le cas, si douloureux cela soit-il. Mais prenons garde de ne pas céder à la psychose. Comme le rappelait l’évêque de Séez évoquant pour son diocèse un cas de pédophilie, combien de bons et saints prêtres pour un pédophile ? Il faut parfois aussi le rappeler.

 

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Xavier Ravier

Website:

Comments are closed.