Diocèse de Cahors : un nouveau sanctuaire marial en l’honneur de “Notre-Dame du Pesquié”

Depuis plusieurs années, le père Philippe Olivier l’espérait ! Sa ténacité et son assiduité sont aujourd’hui couronnées de succès. La mise en état et l’aménagement du sanctuaire de verdure en l’honneur de Notre-Dame du Pesquié sont terminés.

Situé sur la commune de Peyrilles, sur ces terres quelques peu endormies où avaient été construit l’ancien monastère de Dégagnazès, (depuis l’abandon du prieuré au XVIIe siècle), le curé de Catus-Cazals souhaitait lui redonner vie.

A Noël 2016, il lance le projet encouragé par quatre-vingt bénévoles des secteurs paroissiaux dont il a la charge.
Souvent retraités, ces hommes ou femmes sont bien décidés à donner du temps et à mettre leurs capacités à la disposition de leur curé et donc de Notre-Dame du Pesquié. « Sortir les broussailles de cette carrière retirée du monde, c’est prendre du temps pour la Vierge Marie et c’est œuvrer à la gloire de Dieu » a souligné l’évêque de Cahors dans son homélie.

C’est donc un curé entreprenant et entrepreneur qui, durant plusieurs mois, a motivé « les artisans du Bon Dieu » à de gros travaux pour défricher, modifier, construire, mettre en valeur. « Afin que ce trou de verdure, lieu de silence où n’arrive aucune pollution d’aucune sorte, ancien monastère créé en 1235 par les moines de Gramont, devienne un lieu de prières à Marie, un sanctuaire en l’honneur de la Vierge de Lourdes ».

Si le dimanche 15 juillet fut le jour de l’inauguration de ce nouveau lieu de pèlerinage, il est le fruit du don de soi des chrétiens (ou non-chrétiens) de ce secteur de la Bouriane.
« Pourquoi un sanctuaire de plus dans le diocèse alors qu’il y en a tant ? s’est demandé Mgr CamiadePour faire et vivre quelque chose ensemble. Et parce que chacun de ces lieux apporte une vision prophétique dans la vie de l’Église ».

Source : Diocèse de Cahors : texte – André Décup

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.