Double anniversaire pour l’Eglise de Mongolie

« L’année 2017 marque une étape historique pour l’Eglise en Mongolie et pour la Préfecture apostolique d’Oulan-Bator. Nous célébrons en effet un double anniversaire : les 25 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la République de Mongolie et le 25ème anniversaire de la présence de l’Eglise catholique, avec le nouveau départ de la mission dans un pays qui venait de sortir du système socialiste ». C’est ce que déclareMgr Wenceslao S. Padilla, CICM, Préfet apostolique et pionnier de la mission catholique en Mongolie. « Avec plus de 1.300 mongoles baptisés et un prêtre autochtone, il y a raison d’être heureux ici » remarque le Père Prosper Mbumba, CICM, missionnaire congolais qui souligne les fruits abondants de cette œuvre missionnaire. La communauté catholique compte des centaines de catéchumènes provenant de 6 Paroisses et de 3 Stations missionnaires qui seront élevées au rang de paroisses au cours de cette année marquant le Jubilé d’argent de cette Eglise locale.
Actuellement, plus de 50 missionnaires et religieux de 14 pays du monde « offrent leur vie en Mongolie, fidèles à leur propre vocation de cultiver la relation profonde avec Dieu et de se donner pour leur prochain » rappelle le Père Mbumba.
Pour rendre significative cette année jubilaire, l’Eglise locale a organisé différentes activités, dont un séminaire hebdomadaire sur les thèmes de la Théologie de la mission, qui a eu lieu du 8 au 12 mai et a été organisé en collaboration avec l’Union pontificale missionnaire, l’une des quatre Œuvres pontificales missionnaires.
« Cette semaine théologique entendrait offrir aux missionnaires, aux prêtres, aux consacrés et aux laïcs la possibilité de mettre à jour leur formation missionnaire dans le cadre d’une expérience commune d’approfondissement » explique le père Ernesto Viscardi, missionnaire de la Consolata et Vicaire de la Préfecture apostolique délégué à l’organisation du cours. « Le cours avait pour but de développer les programmes pastoraux dans une approche contextualisée en tenant compte des traditions culturelles et religieuses spécifiques de l’Asie et de la Mongolie en particulier – ajoute-t-il – en considérant les choix pastoraux et les méthodes de notre Préfecture apostolique et en les confrontant avec les indications fournies par la Fédération des Conférences épiscopales asiatiques ».
Le cours a touché des thèmes tels que la spiritualité de la mission au sein de l’Asie contemporaine, l’histoire de Jésus comme fondement de la mission, l’inculturation et l’expérience féminine de la mission, les laïcs et la mission de l’Eglise, le dialogue interreligieux au sein de la mission évangélisatrice de l’Eglise. Le séminaire a offert un approfondissement précieux en particulier aux quelques 60 catéchistes et laïcs présents, lesquels les ont fortement appréciés.

Source : Agence Fides

Comments are closed.