Du 1er au 8 avril 2019, vénérez les reliques de sainte Bernadette en Mayenne (53)

La Mayenne accueillera les reliques de sainte Bernadette du 1er au 8 avril 2019. Elles arriveront dans les lieux ci-dessous, vers 17h et repartiront le lendemain à la même heure. Des veillées seront  organisées par les paroisses. Renseignez-vous directement.

Le reliquaire de sainte Bernadette est ordinairement présentée à la vénération des fidèles dans la chapelle Saint-Michel de la crypte du Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes. Depuis deux ans, il circule aussi en France et à l’étranger. Après la Mayenne, il sera ramené à Lourdes avec le pèlerinage diocésain.

En vermeil, richement décorée, 120 kg

La châsse-reliquaire de sainte Bernadette se présente sous la forme d’une chapelle de style néogothique. En vermeil et richement décorée d’émaux et de pierres, elle est ornée de quatre statuettes en ivoire, d’anges sous des arcs trilobés et des animaux fantastiques qui font office de pieds.

Le corps de Bernadette est conservé intact à Nevers

Bernadette Soubirous est née à Lourdes le 7 janvier 1844. Elle a vu la Vierge Marie à 18 reprises entre le 11 février et le 16 juillet 1858 à la Grotte de Massabielle, à Lourdes, où elle s’est présentée comme l’Immaculée Conception. Béatifiée en 1925, sainte Bernadette a été canonisée en 1933. Son corps est conservé intact au Couvent Saint-Gildard de Nevers, dans la chapelle des Sœurs de la Charité de Nevers.

La châsse-reliquaire comporte, à l’intérieur, un coffret reliquaire scellé contenant des fragments de peau, la 5e côte droite de sainte Bernadette, et des documents écrits liés par un ruban, le tout enveloppé d’un morceau de soie blanche.

 

Pourquoi le culte des reliques de saints ?

Reliques vient du mot latin  : ‘reliquiae’  qui signifie restes. Ce qui reste d’une personne honorée comme un saint, soit le corps entier, soit une partie du corps, soit même ce qui lui a appartenu, qui a été à son usage.

Ainsi nous avons d’abord les reliques du Christ : ce qui reste des instruments de la passion de Notre Seigneur, puis les reliques des saints. Ce culte remonte aux martyrs des premiers siècles, sur les tombeaux desquels on venait prier et célébrer la messe. Le culte, rendu aux reliques, qui s’adresse aux saints est un culte de respect et non d’adoration, réservé à Dieu seul et aux reliques du Christ.

Les reliques donc deviennent objet de dévotion. Celui qui a de l’affection pour quelqu’un vénère aussi les choses que cette personne a laissé d’elle après sa mort,  nous dit Saint Thomas-d’Aquin. Comme lorsque nous vénérons les icônes  qui portent la présence de la personne (ou des personnes) représenté(es), les reliques nous mettent en présence de la personne à qui elles appartiennent.

 

Une proximité vécue dans la foi

Ainsi, en venant vénérer les reliques de sainte Bernadette, nous nous trouvons en sa présence. Prier devant ses reliques, c’est s’adresser à celle qui a vu Marie dans la grotte de Massabielle. Nous lui demandons d’intercéder pour nous afin que Marie porte nos prières à son Fils et à notre Père du Ciel. L’esprit Saint nous accompagne dans cette démarche, lui qui a guidé les pas de celle qui disait «  obéir, c’est aimer, obéir pour plaire à Jésus » et avant de mourir, en regardant le crucifix : Celui-la me suffit.

Explications recueillies auprès du P. Didier Thirault, curé de la cathédrale.

 

Voici le programme avec les heures d’arrivée

 

Dimanche 31 mars 17h : Basilique de Pontmain (arrivée pour la messe) ;

Lundi 1er avril : Basilique d’Evron ;

Mardi 2 avril 18h  : Basilique de Mayenne ;

Mercredi 3 avril 18h  : Église St-Nicolas de Craon ;

Jeudi 4 avril 10h  : Eglise St-Pierre de Bierné ;

Jeudi 4 avril à 17h : Église prieurale de la Cotellerie ;

Samedi 6 et dimanche 7 avril  : Eglise des Cordeliers (journée du pardon) et cathédrale de Laval.

 

Bon à savoir

Bientôt, une poignante comédie musicale Bernadette de Lourdes.

A voir à Lourdes à partir du 1er juillet 2019.

du au
Annonces Messes/Prières/Pèlerinages NLH NLQ
Mayenne, Pays de la Loire, France métropolitaine, France Carte

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.