Edito #37 – Ces kto qui s’engagent

« Que le Christ soit au centre de votre cœur, pour vous donner généreusement à autrui, qu’il soit au centre de votre intelligence pour donner une perspective chrétienne à l’histoire et à la culture, au centre de votre vie de citoyens dans une société qui a besoin toujours plus des idées et des forces des jeunes ». Ces mots du bienheureux Paul VI n’ont pas pris une ride… et font écho aux paroles du pape François lors des dernières JMJ lorsqu’il appelait les jeunes à ne pas « confondre le bonheur avec un canapé » : « Le temps que nous vivons [a besoin] de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. ».

Nous voilà donc appelés à être levain dans la pâte. Un levain agissant, un levain qui a la vive conscience que nul ne fera à sa place ce qu’il est appelé à faire. Evidemment, personne n’est irremplaçable, et il s’agit de ne jamais le perdre de vue, au risque de perdre l’humilité et l’esprit de service. Mais chacun est unique, et la grâce propre que le Christ a mise en nous ne saurait être interchangeable.

Nous avons ces dernières semaines rencontré certains de ceux qui ont été touchés et remués par ces appels pressants. Appels pontificaux, mais surtout appels du Christ. Ils étaient jeunes lors des « années Paul VI » ou le sont encore aujourd’hui, peu importe. Ils ont entendu l’appel, et ils se sont engagés, au service de l’autre, au service de l’Autre. Certains, très simplement, en partageant régulièrement des repas avec des personnes vivant à la rue, d’autres en organisant des pèlerinages pour nous inciter à prier, d’autres encore en prenant l’avion pour partir au Brésil ou en Syrie. Seul, en couple, avec des amis, ce n’est pas tant la destination qui compte que l’engagement qu’ils ont pris de se mettre « au service », de répondre à cet appel qu’ils ont sentir mûrir en eux et qui s’est fait peu à peu si pressant.

Ils ont accepté de nous partager leur cheminement, leur engagement, et nous aurons la joie de vous retransmettre ce qu’ils nous ont témoigné. Tout au long de l’été, les articles « ces KTO qui s’engagent » se feront l’écho de leur aventure. Vous le verrez, ces différents témoignages permettent de mettre en avant la grande variété des types d’engagement, de faire connaître différentes structures, parfois trop méconnues, de montrer combien c’est parfois extraordinaire mais le plus souvent à notre portée, et surtout de souligner que ce sont finalement nos engagements qui nous portent…

En ce temps de vacances, temps de repos privilégié, mais également temps de bilan et de projet, qui sait si ces témoignages ne vous donneront pas des idées pour l’année à venir ?

« Christ n’a pas d’oreille, il n’a que nos oreilles pour entendre le cri de nos frères.
Christ n’a pas d’yeux, il n’a que nos yeux pour rayonner sa présence en nos vies.
Christ n’a pas de lèvre, il n’a que nos lèvres pour parler de lui aux humains.
Christ n’a pas de main, il n’a que nos mains pour faire son travail aujourd’hui
Christ n’a pas de pied, il n’a que nos pieds pour conduire les humains sur Son chemin.
Le Christ n’a pas d’aide, il n’a que notre aide pour mettre les humains à Ses côtés.
Nous sommes la bible que le public lit encore,
nous sommes le dernier message de Dieu écrit en actes et en paroles. »
(prière du XIV° siècle)

Retrouver notre lettre d’actualité complète à partir de ce lien :
Edito #37 : « Ces kto qui s’engagent »

Voir les archives de nos synthèses hebdomadaire :

Comments are closed.