Edito #83 – Un pontificat compliqué à couvrir

Il n’aura échappé à personne que le pontificat du pape François a créé de nombreuses crispations au sein même de la communauté catholique. Il y a les anti (jusqu’à la haine violente), les pro (jusqu’à l’idolâtrie), les neutres et en grand nombre en France, les inquiets. Fidèles désorientés, prêtres marchant sur des œufs, évêques défenseurs du pape envers et contre tout, cardinaux embarrassés, il existe une sorte de majorité silencieuse qui ne sait trop comment faire, ni quoi penser. Acte de foi, politique de l’autruche, volonté d’apaisement, tout un juste milieu veut faire confiance ou ne pas envenimer les choses entre les deux autres « parties » s’écharpant au plus haut niveau de l’Eglise, comme au plus intime des familles et des paroisses.

Nier cette réalité n’est pas plus rendre service à la vérité ou à l’unité que d’entrer dans une mêlée qui perd souvent le sens du respect et de la charité. L’impression qui ressort des pugilats sociaux est celle de trois camps irréconciliables, aux positions arrêtées et inamovibles. Pour les uns le pape est irrécupérable, quelles que soient les causes de cette situation. Pour les autres il est le réformateur absolu et incritiquable. Pour les intermédiaires, il est le pape, point. De sorte que peu cherchent réellement à approfondir. Les textes et déclarations du pape sont peu lus, en revanche les titres, les petites phrases sont avidement commentés, sans nuances.

Nous avons choisi, sur InfoCatho, de ne donner dans aucune des trois positions, cherchant au contraire à les présenter toutes afin d’informer. Un peu dans l’idée « je pose ça là et à vous de voir ». Lorsque des points sont litigieux ou trop récupérés par les médias, nous produisons un dossier spécial regroupant toutes les tendances, ou nous publions sur le thème un article de formation reposant sur la doctrine du magistère de l’Eglise. Mais au cœur de cette tempête, dont tout le monde n’a pas conscience, deux choses nous animent : la vérité de l’information et la vérité de la foi.

L’équilibre n’est pas facile et il bien possible qu’une fois ou l’autre, nous ayons pu donner l’impression de ne pas tenir la neutralité. Infocatho est clairement fidèle au Siège de Rome quant à la foi et aux mœurs, mais indépendant des hiérarchies ecclésiales comme organe de presse. En conséquence, il ne nous appartient pas de statuer sur qui du pape ou des cardinaux a raison. Mais il nous appartient de dire qu’une crise mine les fondements de l’Eglise comme le moral des fidèles.

Retrouver notre lettre d’actualité complète à partir de ce lien :
Edito #83 – Un pontificat compliqué à couvrir

Voir les archives de nos synthèses hebdomadaire :

[wysija_archive list_id=”8″]

Infocatho ne vit QUE DE VOS DONS !

Nous avons besoin chaque mois de trouver x personnes qui fassent un don de 50 €

Pourriez vous, en cette période de carême, être une de ces personnes ?

Votre don de 50 € sera exclusivement utilisé à la rédaction et à la diffusion d’articles positifs sur l’Eglise catholique.

Les clercs et les laïcs ont besoin de partager le bien qui se fait, car le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit.

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Comments are closed.