Edito du mercredi des cendres

Pour nous, catholiques, c’est la rentrée… en Carême ! Coeur à coeur avec le Christ qui vécu 40 jours dans le désert avant de vivre son ministère public, nous allons vivre plus proche du Sauveur de l’humanité en l’accompagnant dans un recueillement particulier. Mais ce n’est pas un recueillement tel qu’il peut être habituellement conçu dans notre esprit. Si les religieux et religieuses se recueillent par une certaine retraite par rapport au monde, c’est surtout pour lui être davantage ouverts et offerts par la prière et le service ; en un mot : être amour, tout à tous. En effet, cette démarche d’approfondissement intérieur est un appauvrissement de l’orgueil et de la dispersion pour mieux se rassembler, se recentrer vers un plus grand don de soi. C’est ce que fit le Christ, avant de s’offrir tout à tous, et c’est ce à quoi nous sommes particulièrement appelés pendant cette période.

Tel un peintre se concentrant pour rassembler des couleurs dispersées, selon des formes harmonieuses qu’il crée de sa main et qu’il offre à l’émerveillement des regards assoiffés de beauté, profitons de ce temps de carême non pas seulement pour s’infliger des pénitences pour des pénitences, des privations pour des privations et des jeûnes pour des jeûnes, mais rassemblons les dispersions de notre moi pour être uni, cohérent : un (a)tout coeur dans notre jeu de vie, donné à ceux qui réclament l’amour !

Concrètement, essayons de simplifier notre vie, de privilégier les coeurs à coeurs, les moments simples autour des êtres aimés ou que l’on n’arrive pas à aimer, et débarrassons nous des complications dont nous avons tendance à nous charger inutilement. Notre vie est trop souvent trop procédurière, trop régulée par notre volonté de tout vouloir contrôler ; cela nous empêche d’aimer ! Or il suffit, pour se simplifier la vie, de prendre des résolutions accessibles tout en s’abandonnant intégralement à la Sainte Vierge Marie comme ses enfants que nous sommes ! Peut-être que le Traité de la Vraie dévotion à la Sainte Vierge  ou Le Secret de Marie (ouvrage plus court) écrits par saint Louis-Marie Grignon de Montfort pourront aider ceux qui souhaitent lire, mais la simple parole aimante : “Marie, ma Mère, je te confie tout et je mets mon entière confiance en toi !” suffira !

Chez Infocatho, nous aimons beaucoup le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, auteur du magnifique Marie, mon secret, dont nous diffusons régulièrement les homélies dans l’émission La victoire de l’Amour, aussi nous aurons la joie de rythmer chaque jour du carême par un extrait de ses livres, de ses homélies, et même de ses belles chansons, pourquoi pas !

Terminons plein d’entrain et d’espérance sur une pensée de François Mauriac : “S’en tenir à l’humain. Dieu est aussi dans l’homme, et en nous enfermant en nous-même, nous ne lui échapperons pas.” C’est en effet en étant d’autant plus humain que nous serons à l’image de Dieu (Genèse, I, 27).

Nous vous souhaitons un bon carême et une belle saint Valentin !

 

Cher lecteur
Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.
Il faudrait que je trouve 10 000 € d’ici la fin de l’année. Il suffirait que 200 personnes donnent 50 € pour financer Infocatho.
Pourriez-vous être une de ces personnes aujourd’hui ?
L’équipe de Infocatho

Faire un don

Comments are closed.