Eglise maronite en France : ordination sacerdotale de Malek Chaieb à Ponts-de-Cé

Par l’imposition des mains et le don du Saint Esprit, pour le service de l’Église, son Excellence Monseigneur Maroun Nasser Gemayel, évêque de l’éparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites, visiteur apostolique des Maronites pour l’Europe septentrionale et occidentale a ordonné prêtre Malek Chaieb ce lundi 26 décembre 2016 à 18h00 en l’église St Maurille des Ponts-de-Cé.

Le 21 juillet 2012, le Vatican a pris la décision d’ériger un diocèse de la communauté maronite de France : « l’Éparchie de Notre Dame du Liban de Paris ». Maek Chaieb, 45 ans, qui réside aux Ponts-de-Cé (Sud d’Angers) sera envoyé pour servir le communauté catholique maronite dans la région (Angers, Le Mans et Nantes). 85 000 catholiques maronites vivent actuellement en France. Malek Chaieb sera l’un des premiers prêtres maronites mariés présent en France.

Malek Chaieb célébrera une messe en présence Mgr Gemayel le 8 janvier 2017 à la chapelle du Champ des Martyrs.

L’Église Maronite est une Église de Tradition antiochienne et syriaque. Elle doit son nom à un ermite du nom de Maroun, mort en 41 0 à Cyr en Syrie. L’Église Maronite est une Église Catholique, la seule Église du Proche Orient qui n’a pas de branche orthodoxe. Elle est en communion de foi avec le pape de Rome, avec qui elle entretient un lien étroit depuis le XI ème siècle. L’Église maronite est aujourd’hui devenue internationale avec la création de diocèses aux quatre coins du monde : Syrie, Terre Sainte, Jordanie, Égypte, Chypre, Australie, Argentine, Brésil, Mexique, États-Unis, Canada, Nigeria…

Le dernier diocèse a été créé en 2012, en France. Le premier évêque en est Mgr Maroun Nasser Gemayel. Depuis son élection, il travaille à organiser son diocèse et créer des paroisses là où résident des fidèles maronites.

Source

Comments are closed.