Egypte : Déjà 215 églises construites régularisées par le gouvernement

Ce sont 215 églises et édifices annexes de service construit avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi portant sur la construction des édifices de culte chrétiens qui ont été régularisées par le gouvernement égyptien. Ce dernier les a ainsi déclarés conformes aux paramètres établis par les nouvelles dispositions juridiques en vigueur. La régularisation a été sanctionnée par un Décret du Premier Ministre égyptien, Sherif Ismail. La liste des édifices de culte chrétiens jusqu’ici régularisés, publiée au Journal officiel, a été reprise par un certain nombre de sites Internet coptes et comprend des églises situées dans sept gouvernorats égyptiens, y compris ceux d’Assiout et de Sohag.
Le nombre des églises ainsi régularisées est destiné à s’accroître au cours des prochains mois. Ainsi que l’a indiqué Fides, plus de 3.000 lieux de culte chrétiens devront être examinés par les organes gouvernementaux afin de vérifier s’ils respectent les critères fixés par la nouvelle loi.
Au cours de ces dernières décennies, nombre des lieux de culte chrétiens à soumettre à l’évaluation d’organes gouvernementaux de contrôle ont été construits de manière spontanée, sans disposer de l’ensemble des autorisations nécessaires. Par le passé, de tels édifices construits par les communautés chrétiennes locales avaient servi de prétexte aux groupes islamistes pour fomenter des violences sectaires à l’encontre des chrétiens.
La loi portant sur la construction des édifices de culte chrétiens, approuvée fin août 2016 a représenté pour les communautés chrétiennes égyptiennes un progrès objectif par rapport à l’ensemble de ce qu’il était convenu d’appeler les 10 règles ajoutées en 1934 à la législation ottomane par le Ministère de l’Intérieur, règles qui interdisaient notamment de construire de nouvelles églises dans les environs des écoles, des canaux, des édifices gouvernementaux, des voies ferrées et des zones résidentielles. Dans de nombreux cas, l’application rigide de ces règles avait empêché de construire des églises dans des villes et villages habités par les chrétiens, en particulier dans les zones rurales de la Haute Egypte.
Avant août 2016 et en l’absence de références législatives précises, les différentes Eglises et communautés chrétiennes, pour faire face à leurs besoins pastoraux, avaient fait construire des immeubles – édifices de culte mais également maisons et locaux à usage collectif – qui sont encore souvent privés des permis ad hoc prévus par la législation actuellement en vigueur.

Source : Agence Fides – 04/05/2018 – GV

Lire notre précédent article : Egypte : 3511 églises attendent toujours leur autorisation

Cher lecteur

Infocatho est dans une situation économique préoccupante. Peut-être ai-je pris du retard pour vous le dire : j’ai besoin de votre participation, même minime pour pouvoir poursuivre.

Votre don de 5, 10, 15, 25, 50 € ou plus est nécessaire pour que je puisse poursuivre cette oeuvre au service de l'Eglise après Pâques.

Merci pour votre don

Faire un don

Daniel Hamiche, porte-parole d'Infocatho

Website:

Comments are closed.