Egypte – Pourquoi les Chrétiens fuient le Sinaï

L’exode des chrétiens du Sinaï est à peu près total. Après l’assassinat de sept d’entre eux en à peine un mois, les chrétiens ont compris et l’avertissement des islamistes et l’impéritie du régime égyptien, incapable d’assurer la sécurité de ses citoyens chrétiens dans toute une province du pays.

 

Quand les militants de l’État Islamique ont commencé à faire circuler les noms des chrétiens qui devaient quitter leurs foyers à El-Arish (Sinaï) ou mourir, Adel, fonctionnaire et père de Munir Munir, rapporta à la maison la liste des victimes désignées, son nom était en deuxième place. La première personne de la liste, le commerçant Wael Youssef, fut tuée le 30 janvier. La famille Munir se barricada chez elle. […] En l’espace d’un mois, quatre autres chrétiens de la ville furent abattus, un cinquième fut décapité et un sixième brûlé vif. Après le septième assassinat, la famille Munir finit par fuir […] Ce changement dans la tactique de l’État Islamique consistant à passer de l’attaque contre des soldats ou des policiers, à celle des civils chrétiens, constitue un tournant potentiel dans un pays qui tente d’empêcher qu’une insurrection provinciale ne se transforme en bain de sang sectaire.

La branche de l’État Islamique en Égypte, qui avait mené un conflit de basse intensité pendant des années en attaquant les forces de sécurités dans la province natale ISSN : 2426-3559 Q des Munir, au Sinaï-Nord, diffusa un nouveau message incitant à des attaques contre les chrétiens dans tout le pays. Le but de ces militants, selon les analystes, est d’affaiblir le Président Abdel Fattah al-Sisi, en semant un type de chaos sectaire comme celui qui alimente les conflits persistants en Irak et en Syrie

Reuters, 2 mars – © CH pour la traduction.

Source Christianophobie Hebdo

Abonnez-vous et recevez gratuitement les 4 premiers numéros

Comments are closed.