Election au Kenya – La conférence épiscopale fait campagne contre les incitations à la haine

Garantir des informations crédibles et privées d’incitation à la haine afin de contribuer au déroulement pacifique des élections générales d’août prochain : tel est l’engagement pris par la Conférence épiscopale du Kenya au travers de ses Commissions Justice et Paix et pour les Communications sociales, en collaboration avec le réseau des radios catholiques.

Afin de définir la stratégie de communication, ainsi que l’indique la note parvenue à Fides, un séminaire de trois jours a eu lieu au Centre Emmaüs de Nairobi, auquel ont participé les membres des deux Commissions épiscopales, de Caritas Kenya et des différentes radio catholiques, qui ont ainsi pu se confronter avec un certain nombre d’experts.

L’un d’entre eux, Cyprian Nyamwamu, de la Future of Kenya Foundation, a souligné qu’il « faut faire face à des discours incitant à la haine, à des préjudices basés sur l’appartenance ethnique et de clan qui, probablement, susciteront des conflits dangereux et de possibles violences dans les comtés et même au niveau national ».

« La balkanisation ethnique de notre nation et la tendance à réduire les élections à un recensement ethnique doivent être bloquées par un groupe de kenyans courageux et responsables qui présentent des arguments différents basés sur les personnes » a-t-il ajouté.

 

La campagne de l’Eglise catholique en vue du déroulement d’élections crédibles et pacifiques débutera le 25 février à l’occasion de la présentation de la campagne de Carême.

Source

Comments are closed.