Elections au Royaume-Uni – Une lettre des évêques lues dans toutes les paroisses dimanche

Les évêques anglais appellent à ne pas oublier les pauvres, à revoir le système carcéral, à défendre la vie, à réfléchir à l’après-Brexit. A l’occasion des élections législatives anticipées qui se tiendront le 8 juin au Royaume-Uni, dans un message qui sera lu dimanche 21 mai dans toutes les 2566 paroisses catholiques des 22 diocèses du pays, les prélats d’Angleterre et du Pays de Galles proposent une liste de questions que les fidèles pourront poser aux candidats pour connaitre leurs positions sur des thèmes importants pour les catholiques. «  Votre vote est une question de conscience  » ont interpelé les évêques.

S’interroger sur la prise en compte des pauvres

Parmi les thèmes évoqués, les évêques abordent la préoccupation quant au sort des pauvres et des vulnérables. « Comment les candidats s’engagent-ils à protéger les indigents et à relancer le développement international ? » interrogent-ils.

Réfléchir aux conséquences du Brexit

Ils invitent aussi à réfléchir sur le Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, dont la procédure a été lancée fin mars. Ils évoquent notamment le futur incertain pour les « trois millions de citoyens de l’UE qui vivent au Royaume-Uni et autour d’un million de Britanniques qui vivent ailleurs ». Ils soulignent ainsi l’importance de protéger les droits dans le cadre du travail, de l’environnement et du développement des pays les plus pauvres.

Défense de la vie, réforme carcérale, écoles catholiques

D’autres questions à poser aux candidats concernent la défense de la vie, de sa conception à la mort naturelle, notamment en référence à la loi qui empêche la légalisation du suicide assisté. Concernant la question des prisons, ils appellent à une réforme carcérale afin que les candidats n’oublient pas que « dans une société civile, les prisons devraient être des lieux de rédemption et de réhabilitation ». Les dernières demandent se penchent sur l’importance des écoles catholiques qui « contribuent positivement à la société et offrent leur service à près de 845.000 enfants » du pays. L’Église appelle donc à la liberté des parents de choisir le type d’éducation à offrir à leurs enfants.

Accueillir les migrants

Sur la question migratoire, les évêques britanniques exhortent aussi à « accueillir les migrants selon une politique claire et égalitaire pour tous ceux qui veulent entrer et travailler au Royaume-Uni  ». Un appel lancé aussi en faveur des réfugiés et demandeurs d’asile, notamment syriens. «  Les candidats travaillent-ils à garantir cet accueil, et à promouvoir une société qui combat les crimes de haine  ? » interrogent-ils. Cela passe aussi par la promotion d’un espace de liberté religieuse et de croyance, pour protéger les minorités, y compris chrétiennes.

Combattre les nouvelles formes d’esclavage

Le texte se conclut sur un appel fort à lutter contre les formes modernes d’esclavage « graves violations de la dignité humaine  » qui requiert une lutte serrée accompagnée d’une assistance aux victimes. « Le Royaume-Uni a une longue tradition de générosité et de justice  », rappellent enfin les évêques.

 

Source

Comments are closed.