Emmanuel Macron et la défense des chrétiens d’Orient

Le lundi 25 septembre, le Président Emmanuel Macron a inauguré l’exposition sur les chrétiens d’Orient prévue à l’Institut du monde arabe (Paris), en présence de Michel Aoun, Président du Liban. Cette exposition intitulée “Chrétiens d’Orient. 2000 ans d’histoire” a été ainsi lancée, en présence de différentes personnalités liées au christianisme oriental.

On pouvait  ainsi constater la présence de patriarches de différentes Églises, de prélats, du directeur de l’Oeuvre d’Orient, Mgr Pascal Gollnisch, mais également celle du chanteur Charles Aznavour.

Emmanuel Macron s’est livré à un vif éloge chrétiens d’Orient : « Vous êtes la trace vibrante de ce qui résiste à l’imbécillité des hommes. » Il a également rappelé l’engagement de la France auprès des chrétiens d’Orient : « Je veux dire aux chrétiens d’Orient que la France est à leurs côtés, que notre priorité sera bien la défense de leur histoire ». Il a ainsi souligné le rôle de ces liens passés qui obligent  la France. Plus généralement, il a affirmé le soutien de la France aux minorités persécutées : « Partout où des minorités défendent leur foi, la France est à leurs côtés (…) parce que nous croyons au pluralisme ».

Emmanuel Macron a salué différents prélats, comme on peut le voir sur la photo où il figure en présence de Mgr Borys Gudziak, éparque grec-catholique ukrainien de l’éparchie de Saint Volodymyr le Grand, située à Paris :

SOURCE – Le Monde

 

Comments are closed.