En France, la nouvelle le traduction du Notre Père sera introduite pour l’Avent

Après la Belgique (lors de la fête de la Pentecôte), c’est donc le 1er décembre qui a été retenu comme date, premier dimanche de l’Avent, pour la France. C’est ce qu’a annoncé la Conférence des évêques de France ce 31 mars, à l’issue de l’assemblée plénière de printemps. Désormais, les fidèles ne diront plus « ne nous soumet pas à la tentation  » mais «  ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Sur ce point délicat on pourra lire le commentaire étymologique de Françoise Thelamon.

Comments are closed.