Entretien avec le P. Mongo : réinsérer les enfants-soldats du Congo et du Ruanda

Le procès devant la cour pénale internationale de Dominic Ongwen, ancien enfant soldat, devenu par la suite commandant de l’Armée de Résistance du Seigneur en Ouganda, a repris ce lundi 16 janvier à La Haye.Ongwen, sous le coup de 70 chefs d’inculpation, doit répondre de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

L’occasion pour nous de proposer un éclairage sur la question des enfants-soldats. Le père Roger Mongo a fait de la réinsertion de ces mineurs, son combat. Ce prêtre congolais a ainsi créé deux écoles professionnelles dans la région des Grands Lacs, une au Rwanda, une autre au Congo, pour apprendre un métier à ces jeunes, et les réinsérer dans la société.

 

 Entretien sur Radio Vatican

Prendre en compte l’individu et recréer des ponts avec la communauté d’origine. Créer des espaces de rencontres

Comments are closed.