Entretien – L’envoyé du pape à Medjugorje s’explique sur sa mission “exclusivement pastorale”

Le Pape François a nommé, le 11 février 2017, en la fête de Notre-Dame de Lourdes, un « envoyé spécial du Saint-Siège » pour le sanctuaire de Medjugorje, en Bosnie Herzégovine, lieu d’apparitions mariales présumées qui attire depuis 1981 des millions de personnes. Il s’agit de Mgr Henryk Hoser, archevêque de Varsovie-Praga en Pologne. Sa mission sera « exclusivement pastorale », pouvait-on lire dans un communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège. Elle s’achèvera « d’ici l’été prochain ».

Il répond au micro de Radio Vatcan

Extraits

Comment organiser l’accueil pastoral des 2 millions de pèlerins ; améliorer l’accueil.

Il y a deux aspects : les prétendues apparitions qui ont été l’objet de l’étude de la commission spéciale et l’organisation du ministère pastoral, objet de la mission du prélat.

Il s’agit de prendre contact avec les personnes sur place et écouter leurs propositions pour améliorer le service sur place. Le but est d’améliorer le service, prenant en compte la discorde entre le diocèse et les franciscains.

Les travaux de l’envoyé et de la commission devraient ensemble contribuer à une décision sur le sanctuaire.

Comments are closed.